Mobilité

SNCF veut ” être plus proche des voyageurs sur les TER”.

La conférence de presse donnée ce jeudi 16 septembre par Josiane Beaud, directrice régionale de la SNCF en Rhône-Alpes et Pascal Delaitre, directeur TER Rhône-Alpes a été placée sous le signe de l’espoir. En janvier et février dernier, une série d’intempéries a entraîné des retards et des annulations de trains sur diverses lignes, dont la ligne Lyon-Ambérieu, tandis que des voyageurs se sont plaints de ne pas avoir été assez informés des divers problèmes. Pour remédier à cela, Josiane Beaud a affirmé que la SNCF sera “plus proche des voyageurs sur les TER”.
Meilleure communication avec les usagers.

La SNCF compte davantage communiquer avec les voyageurs. Ainsi, elle va chercher à connaître les attentes et les goûts des clients, et s’ils sont satisfaits. Pour cela, des réunions seront organisées chaque mois entre la direction régionale de la société et les différentes associations de voyageurs. L’expérience sera menée sur trois lignes qui ont connu des problèmes. Actuellement, la SNCF hésite encore entre plusieurs lignes, mais il est certain qu’elles n’auront pas le même type de tracé. Ainsi, la première sera périurbaine et desservira l’Ouest Lyonnais, la deuxième sera “une ligne quotidienne” comme Lyon-Ambérieu, Lyon-Saint-Etienne ou Lyon-Vienne, tandis que la troisième sera une ligne longue distance par exemple en direction de la Savoie.

La SNCF entend aussi développer des services autour des déplacements des voyageurs des services proposés dans l’enceinte des gares elles-mêmes, qui deviendraient des lieux de vie. Des paniers fraicheurs proposés par des producteurs locaux pourront être achetés par les voyageurs, à la gare de Lyon-Saint-Paul et à la station Jean Macé à Lyon. Ce type de service existe déjà à la gare de Vienne où un pressing a été installé, tandis que la gare de Roanne va développer un service de crèche.
La SNCF entend aussi améliorer le stationnement près de certains gares. Le problème de la gare de Vienne sur ce plan a été réglé, mais Josiane Beaud, reconnait que le besoin de parking est important.

Améliorer la réactivité.

Suite à un manque de communication de la part de ses agents lors des intempéries du fait qu’ils étaient eux-mêmes mal informés, la SNCF a l’intention d’améliorer sa réactivité. Ainsi, elle compte améliorer la diffusion de l’information entre les cheminots (conducteurs, agents, contrôleurs…) pour que les clients soient à leur tour mis au courant des éventuels problèmes. L’objectif de la société est par ailleurs d’actualiser l’information tous les quarts d’heure.

Anticiper les éventuelles intempéries

Afin de ne pas être prise au dépourvu en cas de chutes de neige comme en janvier dernier, la SNCF compte prévoir des plans de transports différents, pour être ainsi capable d’anticiper d’éventuelles intempéries. Si cette mesure a pour principal objectif d’améliorer le transport des usagers, elle doit également permettre de mieux organiser le déplacement des conducteurs qui étaient eux aussi pénalisés par la neige. Selon Pascal Delaitre, « cette mesure permettra à la SNCF de progresser d’années en années face aux intempéries ».

Jean Baptiste Jacquet

VOIR AUSSI