Solaire

Solaire: Enerplan demande trois mesures urgentes au gouvernement

Enerplan, association professionnelle de l’énergie solaire,  demande à Nicole Bricq, Ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie, de prendre trois mesures d’urgence pour relancer le solaire afin de sauvegarder l’emploi du secteur et d’en faire un levier de croissance. ENERPLAN rappelle que l’instabilité tarifaire et règlementaire a entrainé la suppression de plus de 15 000 des 25 000 emplois crées par la filière.
Enerplan demande au nouveau gouvernement trois actions concrètes pour conserver les emplois actuels et en créer de nouveaux :
La première action serait la stabilisation des tarifs d’achat au niveau du 1er trimestre 2012 pour maintenir une rentabilité économique raisonnable et de redynamiser le marché,
Le deuxième mesure consisterait à étendre le tarif d’achat 2012 jusqu’à 250 kWc pour permettre de solariser des bâtiments publics et privés de moyenne taille.

Enfin ENERPLAN estime nécessaire de lancer une communication positive sur les atouts de l’énergie solaire photovoltaïque et ther

ENERPLAN demande trois mesures de moyen-terme: définition d’un cadre tarifaire conduisant à la parité réseau, optimisation de l’investissement de la collectivité nationale et  décentralisation énergétique profitable aux PME et PMI.
« Lors de ce mandat présidentiel, il est établi que l’électricité solaire deviendra compétitive comparée au coût de l’électricité délivrée par le réseau. Les propositions d’Enerplan visent à aider le secteur à franchir cette étape afin que développement de l’énergie solaire améliore l’indépendance énergétique de la France et favorise la création d’emplois locaux » relève Thierry Mueth, Président d’Enerplan.

VOIR AUSSI