1. Accueil
  2. /
  3. Actualités
  4. /
  5. Énergie
  6. /
  7. Stock de plutonium sous...

Stock de plutonium sous estimé à Cadarache: le CEA devant la justice

Le Réseau Sortir du Nucléaire rappelle qu’en 2009, le CEA Cadarache avait sous-évalué ses dépôts de plutonium et a tardé à déclarer l’incident. Suite à une plainte du Réseau “Sortir du nucléaire”, le Parquet a décidé de poursuivre ces faits, devant le

Le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) Cadarache est dédié à la recherche et développement dans le domaine nucléaire. Le centre comprend 18 installations nucléaires de base civiles dont l’Atelier de technologie de plutonium (ATPu – Installation nucléaire de base INB n° 32).

L’activité principale de l’atelier était la production de combustible MOX (mélange d’oxyde de plutonium et d’oxyde d’uranium). Compte tenu du risque de séisme pour le secteur de Cadarache et des faiblesses de l’ATPu face à ce risque, l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a demandé en 1998 à l’exploitant de lui transmettre un engagement de la fermeture de cet atelier, rappelle le Réseau Sortir du Nucléaire. L’atelier de Cadarache fait partie des sites nucléaires dont l’Autorité de Sureté Nucléaire a demandé la fermeture. L’ASN exerce alors sa fonction de contrôle indépendant et il est impossible d’échapper à ses recommandations.

  Un décret du 6 mars 2009 a autorisé la mise à l’arrêt définitif et le démantèlement de l’installation. Lorsqu’une  installation nucléaire est définitivement arrêtée, en France, la loi prévoit qu’elle doit être démantelée afin que les matières radioactives et les équipements irradiés puissent ête démontés et stockés dans des conditions optimales.

  Le CEA a démarré le démantèlement pour aboutir au déclassement de l’installation. Le Réseau Sortir du Nucléaire rappelle  que ” De nombreux incidents ont été déclarés au sein de l’ATPu, pendant son fonctionnement et après, et notamment suite à des problèmes de contamination et de mauvaise gestion des sources radioactives.

  Le 6 octobre 2009, le CEA Cadarache a informé l’Autorité de Sûreté de la sous-évaluation des dépôts de plutonium dans les boîtes à gants (1) de l’installation ATPu. Les boites à gants sont des enceintes totalement étanches, contenant souvent de nombreux équipements, permettant de manipuler des matières radioactives sans risque de contamination.Evalués à environ 8 kilos pendant la période d’exploitation, les quantités étaieent en réalité de près de 39 kilos, soit un écart de 31 kilos. L’inspection de l’ASN qui a suivi a confirmé que le CEA avait connaissance de l’incident depuis le mois de juin 2009.

   Cette sous-estimation a entrainé  un risque de démarrage d’une réaction nucléaire en chaîne ce qui a entrainé une exposition imprévue et dangereuse des travailleurs du site. Le plutonium est un élément artificiel hautement radiotoxique qui se fixe facilement dans le corps humain. Le Réseau “Sortir du nucléaire” a donc déposé plainte pour ces faits, en octobre 2009. Le Parquet a engagé des poursuites à l’encontre du CEA. L’audience aura lieu le 25 janvier 2012, à 14h, au tribunal correctionnel d’Aix-en-Provence.

LinkedIn
Twitter
Email

à voir

Related Posts

Investissements dédiés aux réseaux de distribution d’électricité : La FNCCR défend le rôle majeur des collectivités

La FNCCR - Territoire d’énergie, fédération nationale regroupant plus de 800 collectivités, s’alarme d’un projet d’ordonnance, en transposition d’une directive européenne, qui menace la capacité des collectivités à assurer pleinement leur rôle d’autorité concédante, à planifier localement les investissements et,...

Mag2lyon numéro 163

NEWSLETTER

Rececevez réguliérement par mail nos dernier articles publiés

Lire la vidéo
Lire la vidéo
Lire la vidéo

Derniers articles publiés

Enquêtes

Reportage Vin 31

Dossiers

Territoires

Environnement

Energie

Mobilité

Médiathèque

économie

économie durable

bioéconomie

économie circulaire

Construction et aménagement

Recherche

Connection

Connexion à votre compte

Récupération de votre mot de passe

Merci de saisir votre identifant ou votre adresse email