Tunnel de base Lyon-Turin : 270 millions d’euros de crédits pour 2018

La convention entre TELT et l’Etat met en place les 270 M€ de crédits nécessaires pour engager en 2018 les travaux  préalables au creusement de la galerie principale en France.

Le maître d’ouvrage public franco-italien TELT (Tunnel Euralpin Lyon-Turin) en charge de la réalisation du tunnel international de la future liaison ferroviaire a rendu publique la convention signée avec l’Agence de Financement des Infrastructures de Transport de France (AFITF) et le ministère de la Transition Ecologique et Solidaire. Cette convention met en place les 270 M€ de crédits nécessaires pour engager en 2018 la phase des travaux définitifs du tunnel transfrontalier qui prend progressivement le relais de la phase de travaux dits « de reconnaissance ».

D’ici quelques mois débuteront donc les travaux de la tranchée couverte de Saint-Julien-Montdenis et du puits de ventilation d’Avrieux, chantiers préalables au creusement proprement dit du tunnel de 57,5 km sous les Alpes. Le lancement de 80 appels d’offres est programmé d’ici fin 2019 pour un montant total de 5,5 milliards d’euros de travaux.

La réalisation du tunnel  pour un coût certifié de 8,6 Md€ est cofinancée par l’UE (40 %), l’Italie (35 %) et la France (25 %). La part française du financement de l’ouvrage devrait faire l’objet d’une programmation pluriannuelle dans la future Loi d’Orientation des Mobilités (LOM).

VOIR AUSSI