Actualités

Une dameuse hybride “diesel-électrique” pour la station de Courchevel

La Société des Trois Vallées, exploitant du domaine skiable de Courchevel, a fait le choix de la haute technologie en intégrant, dès cet hiver, au parc machine de la station le premier engin de damage hybride commercialisé sur le marché. La station savoyarde souhaite privilégier les technologies innovantes et respectueuses de l’environnement. Elle confirme ses engagements en termes de réduction de consommation énergétique.

La motorisation “hybride”

Le PistenBully 600 E+ est une machine de nouvelle génération développée par le constructeur Kässbohrer, qui présente plusieurs avantages. Elle développe, grâce à sa transmission électrique, un rendement supérieur à celui obtenu dans le cas d’une transmission hydrostatique. Elle consomme jusqu’à 20 % de carburant en moins et, en descente, les moteurs de marche génèrent du courant électrique qui entraîne la fraise.

D’autre part, les rejets de CO2 et d’oxydes d’azote sont diminués de l’ordre de 20% et le filtre à particules assure une réduction de 99 % des particules de suie rejetées dans l’environnement.

La suppression de l’hydraulique haute pression élimine les risques de pollution de sol. Enfin, la rotation constante du moteur à bas régime rend la machine particulièrement silencieuse.

Grâce au concept d’entrainement hybride, la dameuse offre suffisamment de puissance pour utiliser des outils électriques externes, dans le cadre de réparations par exemple.

VOIR AUSSI