Économie circulaire

VaIorisation des déchets industriels : IFPEN soutient la jeune pousse Akanthas

IFPEN accompagne la jeune pousse française Akanthas dans l’optimisation de sa solution unique en Europe Gestion des déchets industriels.

Dans le cadre de son dispositif de soutien à l’innovation des PME et start-up, IFP Energies nouvelles (IFPEN) accompagne la  jeune pousse  française Akanthas afin d’accélérer le développement de sa solution digitale de gestion et suivi des déchets industriels. Unique en Europe, cette technologie permet aux entreprises de réduire le coût et l’empreinte environnementale de la gestion des déchets.

Au niveau mondial, plus de trois quarts des déchets proviennent des activités professionnelles. Si les entreprises mesurent depuis des années leur consommation d’électricité, d’eau ou de carburant, peu de moyens sont déployés pour mesurer la production de déchets, optimiser leur tri, ce qui explique un taux de valorisation relativement réduit.

Akanthas, entreprise toulousaine lancée en 2021, a développé une solution à base de traitement d’images pour une gestion plus performante et durable des déchets industriels. En caractérisant et en mesurant les déchets à la source, les technologies connectées d’Akanthas permettent d’éviter les erreurs de tri, la sous-charge des bennes. En optimisant collecte et tri, il est possible de réduire les opérations de transport et d’accroitre le taux de valorisation des déchets.

« Notre innovation offre aux industriels et aux collecteurs / recycleurs la possibilité de faire baisser la facture liée à la gestion des déchets et de réduire considérablement leur empreinte carbone. On estime qu’il y a 8 tonnes de CO2 évitées en moyenne par an pour chacun de nos clients », précise Nicolas Jaouen, CTO & cofondateur d’Akanthas.

Pour l’aider à accélérer le développement de sa solution, aujourd’hui déployée chez plusieurs industriels de la manufacture et du BTP et en déchèterie, Akanthas s’est tournée vers IFPEN. IFPEN va apportera son expertise dans le domaine de l’Intelligence artificielle et du traitement d’images afin, notamment, de pouvoir détecter une plus large quantité de matières de déchets et de déployer la technologie à plus grande échelle. La jeune pousse vise en effet les 1,5 millions de chiffre d’affaires à fin 2023. « C’est lors de cette phase critique de croissance, où les ressources sont encore limitées et où les performances produit doivent être au rendez-vous lors du déploiement industriel, que l’apport de forces R&D extérieures est crucial. Le partenariat IFPEN / Akanthas vise à dérisquer le projet d’Akanthas tout en préservant sa trésorerie » explique Georgia Plouchart, Responsable Open Innovation & PME en région Occitanie au sein d’IFPEN.

 

 

 

 

VOIR AUSSI