Mobilité

Valence mise sur la voiture électrique

La Ville de Valence est sans doute une des villes les plus avancées en France en matière de flotte électrique. Le chef lieu de la Drôme a choisi dès 2008, de développer  l’acquisition de véhicules légers type berline ou utilitaires, tout électriques ou hybrides.

Le parc électrique de Valence recouvre toute la gamme des véhicules. Il compte  39 moyens de locomotion : 8 vélos à assistance électrique, 15 scooters électriques, 3 quadricycles électriques, 3 fourgonnettes électriques (modèle MIA), 8 berlines électriques 3 places (modèle MIA), 2 fourgons hybrides (GOUPIL).
« Valence est l’une des rares villes de France à avoir testé les véhicules électriques lors de leur développement, et aussi l’une des premières villes à avoir été livrée à l’automne 2011 » rapelait au début de 2012 Patrick Ranc, Adjoint au Maire en charge des travaux, de la voirie, des déplacements et des transports en commun.

Le développement de la flotte a suscité un grand inrtéret de la part des agents de la ville. Les véhicules qui emportent trois personnes, véhiculent une image de la mobilité locale propre. Les véhicules cmmencent à tranformer l’ambiance dans les rues de la ville.

Les effets sont positifs pour la gestion du parc. La facture de carburant a sensiblement baissé, comme les frais liés à l’entretien, les véhicules électriques étant peu exigeants sur le plan technique ( pas de vidanges, pas d’usure de pièces moteurs).

Un nouveau constructeur automobile français

Valence a passé, comme la Rochelle, Angoulême et Nice, commande à un nouveau constructeur, mia electric, qui conçoit des véhicules exclusivement électriques. La mia est le premier modèle commercialisé par mia electric. Une capacité de production de 1 000 voitures par mois
Implantée à Cerizay dans les Deux-Sèvres, Mia electric créée en 2010 est une société française à capitaux allemands qui a repris une partie du personnel et du savoir-faire d’Heuliez, groupe français fort de plus de quatre-vingts ans d’expérience dans l’automobile. Heuliez bénéficiait d’une expérience unique au monde pour avoir développé les Peugeot 106 et Saxo électriques (7 000 exemplaires produits)  pour la commune de La Rochelle dans les années 2000. La société est capable de produire 1 000 voitures par mois. 

Longue de 2,87 mètres , pesant 765 kg, la MIA propose trois places adultes, le conducteur étant assis en position centrale, ce qui lui offre une vision panoramique utile pour la sécurité. La mia grâce à ses batteries lithium-phosphate de fer, elle offre une autonomie d’environ 100 km pour un temps de charge de seulement 3 heures : c’est deux fois plus rapide que les voitures électriques actuelles.

michel.deprost@enviscope.com

VOIR AUSSI