Environnement

Vyniliques: KLESCH demande 310 millions d’euros à Arkema

Le groupe Klesch a annoncé ce lundi rechercher des compensations pour Kem One SAS de la part d’Arkema SA pour la vente des activités vyniliques officialisée au Ier juillet 2012.
Klesch affirme avoir découvert huit mois après l’acquisition, des écarts significatifs entre les informations financières données par l’encadrement d’Arkema avant la transaction et les résultats de l’entreprise.

KLESCH affirme que si ces informations avaient été connues pendant les négociations, le groupe ne serait pas entré dans la transaction dans les conditions arrêtées par l’accord.

Klesch a demandé un arbitrage et cherche de la part d’Arkema à compenser les lacunes comptables des documents fournis par Arkema. Klesch se réserve le droit de demander l’annulation de la transaction. KLESCH affirme agir dans l’intérêt des employés, après plusieurs mois de négociations vaines. Les demandes concernent  Kem One SAS et pas du tout Kem One Innovative Vinyls.

VOIR AUSSI