Environnement

Xavier Dullin: il faut expliquer aux citoyens l’intérêt de la Transalpine

Le président de Chambéry Métropole, trouve positif l’engagement de la France et de l’Italie de s’engager pour le tunnel de base, mais il faut à présent expliquer davantage aux citoyens les retombées de la future liaison”.

Il est désormais indispensable que soit intégré au projet l’information nécessaire de nos concitoyens pour les assurer de l’intérêt d’une telle infrastructure pour eux et pour les générations à venir.” Xavier Dullin, Président de Chambéry métropole, conseiller régional se satisfait de l’annonce faite de l’engagement des travaux du Lyon-Turin « à partir de 2016 », mais au delà du chantier, il est nécessaire, selon le conseiller régional, de montrer les retombées de l’infrastructure. Pour le président de l’agglomération chambérienne, les retombées sont multiples.

Pour Xavier Dullin, le chantier du Lyon-Turin est  ” une réelle opportunité pour le développement économique, l’emploi et l’attractivité de la Savoie. En effet, ce chantier, d’une ampleur sans précédent, représente des milliers d’emplois directs et indirects qui feront vivre notre Département.

Avec 52 milliards d’euros d’échanges annuels entre l’Italie et la France nous nous devons de répondre, grâce à cette infrastructure, aux enjeux de circulations de marchandises / voyageurs qui en découlent.

La dimension fret du projet doit être accentuée, les échanges entre les deux pays sont nécessaires, mais ils ne doivent pas être développés au détriment de la qualité de l’air. Le Conseil communautaire de Chambéry Métropole a adopté deux vœux l’un sur la qualité de l’air, l’autre sur les enjeux du Lyon-Turin.  C’est dans ce sens que plusieurs élus de la Savoie et de la Haute-Savoie se sont réunis, le 21 février en Mairie de Chambéry pour affirmer la dimension Fret du Lyon-Turin ferroviaire.

VOIR AUSSI