Nucléaire : la Commission parlementaire demande un cadre plus fort pour la sous-traitance

 

nt.SOUS-TRAITANCE ET PROTÉGER SES SALARIÉS

  1. Définir, par le biais d’une convention collective, un statut commun à l’ensemble des salariés des entreprises sous-traitantes travaillant dans le domaine nucléaire et opérant en zone contrôlée. Préciser dans tout contrat de sous-traitance les obligations de chaque salarié des entreprises prestataires en cas d’accident, quel qu’en soit le niveau.
  2. Permettre aux sous-traitants de consulter les médecins du travail de l’entreprise exploitante . . .

Ce contenu est réservé aux abonnés...

Déjà abonné ? Connectez vous !