Infrastructures

Aérien : MEDEF et CCI de Rhône-Alpes dénoncent le centralisme de Paris

Après les déclarations du pdg d’Air France expliquant que de nouvelles liaisons aériennes internationales ne devaient pas être autorisées à Lyon, les représentants des milieux d’entreprises de Rhône-Alpes expriment leur désaccord  total avec une position privilégiant absolument  Paris et l’Ile de France.

Les forces économiques de Lyon et de Rhône-Alpes tiennent, dans un communiqué ” à exprimer leur vive inquiétude suite au refus d’Air France d’ouvrir de nouvelles lignes intercontinentales au départ de l’aéroport Lyon Saint-Exupéry.”  La position  de l’entreprise nationale constitue ” un frein pour le développement économique de la région Rhône-Alpes,  première  région industrielle française et 1ère région exportatrice après l’Ile-de-France.” Les 430.000 entreprises de Rhône-Alpes doivent absolument être soutenues par une desserte aérienne efficace et directe tournée vers l’international, qui facilite les échanges et donc leur productivité. Aujourd’hui, les liaisons directes vers et depuis l’international sont très loin d’être suffisantes pour cela.  Pour Bernard GAUD, président du MEDEF  ”  il s’agit là d’une position jacobine inacceptable, reflétant une situation de protectionnisme national complétement dépassé, et qui va incontestablement freiner le développement économique de notre région. Air France n’est pas « Air Paris » !! »

1)  Laurent FIARD, Président du MEDEF Lyon-Rhône;Bernard GAUD, Président du MEDEF Rhône-Alpes;Emmanuel IMBERTON, Président de la CCI de Lyon;Jean-Paul MAUDUY, Président de la CCI Rhône-Alpes;François TURCAS, Président de la CGPME Rhône et Rhône-Alpes

 

VOIR AUSSI