Construction et aménagement

Rencontre régionale France Mobilités à Saint-Flour : des solutions pour les zones peu denses

La première rencontre sur la mobilité en Auvergne-Rhône-Alpes organisée à Saint-Flour par la cellule régionale France Mobilités a montré que des solutions existent pour faciliter les déplacements dans les zones peu denses, où les besoins sont importants, sans offre de transports collectifs.

©Kalepom (CC BY-SA 4.0)ld
La démarche France Mobilités est une démarche collaborative qui facilite la mise en place de solutions de mobilité innovantes et durables. Elle recense déjà plus de 120 projets innovants et plus de 420 solutions de mobilité.©Kalepom (CC BY-SA 4.0)

Saint-Flour Communauté et la ville de Saint-Flour  ont accueilli le 20 juin la première rencontre sur la mobilité en Auvergne-Rhône-Alpes, organisée en partenariat avec la Région Auvergne-Rhône-Alpes et mise sur pied par la cellule régionale France Mobilités qui réunit le Cerema, la Dreal Auvergne-Rhône-Alpes, l’Ademe, et la Banque des Territoires.

Se déplacer est un besoin quotidien, pour aller à son travail, aller à l’école, au collège, au lycée, accompagner les enfants, se rendre dans les services publics, dans les commerces. Cette demande est largement satisfaite dans les Métropoles et les grandes villes. L’habitat et les activités y sont concentrées, souvent proches, et souvent bien reliés par les transports en commun.

La mobilité une dimension essentielle

Les déplacements sont plus difficiles dans les campagnes, dans des agglomérations plus petites et plus étalées. Pierre Jarlier, Maire de Saint-Flour et Président de Saint-Flour Communauté, l’a rappelé, selon le communiqué publié par le Cerema lors de la rencontre organisée le 20 juin à Saint-Flour : « la mobilité est un enjeu essentiel du développement et de l’équilibre de nos territoires, notamment pour ceux situés en zones peu denses. La démarche France Mobilités vise à améliorer au quotidien les transports pour tous et dans tous les territoires en favorisant l’innovation dans les mobilités. Je me réjouis que la première rencontre de sa communauté régionale en Auvergne-Rhône-Alpes se soit tenue à Saint-Flour, le jour même où l’Assemblée nationale a adopté en première lecture le projet de Loi d’orientation des mobilités ».

France Mobilités, explique le Cerema, « est une démarche collaborative qui met en relation les différents acteurs concernés : entreprises, opérateurs, associations ou encore collectivités… qui proposent des solutions de mobilité innovantes et durables ou qui cherchent à expérimenter un projet sur leur territoire. Elle recense déjà plus de 120 projets innovants et plus de 420 solutions de mobilité. »

Loi d’orientation des mobilités

La première rencontre régionale en Auvergne-Rhône-Alpes a apporté des éclairages concrets sur les dispositifs de financement et d’accompagnement des territoires et permis de préciser les changements apportés par la future Loi d’orientation des mobilités (LOM). Elus et techniciens des collectivités locales, représentants d’associations et porteurs de solutions de mobilités ont échangé sur des retours d’expériences, sur des solutions innovantes : autopartage, covoiturage, vélo au quotidien, transport à la demande, bouquets de services de mobilités… Ont été présentés un prototype de Sensation Bike, un vélo commun qui peut accueillir huit passagers ou encore la mise en place d’un parc de vélos à assistance électrique en location, et l’organisation d’un service de transport à la demande intercommunautaire par Saint-Flour Communauté.

Des initiatives régionales

Martine Guibert, vice-présidente déléguée aux transports de la Région Auvergne Rhône Alpes a rappelé que « la Région Auvergne-Rhône-Alpes développe une plateforme de covoiturage public gratuit, Mov’Ici ou encore la carte OùRA!, support unique qui permet d’acheter les titres de transport des différents réseaux de la région. Les zones peu denses ont des spécificités qui nécessitent des solutions légères, agiles. Elles ont également besoin d’être connectées avec les transports en commun, les réseaux routiers, ferroviaires… des autres territoires dans une démarche intermodale. Nous travaillons, sur ces sujets, dans une démarche partenariale avec le Cerema ».

Présidé par Pierre Jarlier, le Cerema dispose de compétences importantes dans le domaine des mobilités avec une expertise publique au service des collectivités territoriales. Le Centre s’investit dans la mise en œuvre de France Mobilités notamment en soutenant les territoires peu denses en termes d’ingénierie avec la mise en place de cellules locales d’appui en partenariat avec la Dreal, l’Ademe et la Banque des Territoires. Conçue pour accompagner le déploiement dans les territoires de la LOM, France Mobilités s’articule avec d’autres programmes tels que « Action Cœur de ville » dont le but est d’accompagner la dynamisation des cœurs des villes petites et moyennes.

michel.deprost@enviscope.com

VOIR AUSSI