Bioéconomie

Anne-Marie Bareau élue présidente du Centre National de la Propriété forestière

Mercredi 13 octobre, Anne-Marie Bareau, présidente du Centre Régional de Propriété Forestière Auvergne-Rhône-Alpes, a été élue présidente du Centre national de la propriété forestière, devenant la première femme à ce poste.

Anne-Marie Bareau, présidente du Centre national de la propriété forestière ©Fibois-AuRA

Anne-Marie Bareau succède à Antoine d’Amécourt, Président du CNPF depuis sept ans, qui a démissionné pour se consacrer à ses nouvelles missions de conseiller régional des Pays de la Loire et de membre du Conseil économique, social et environnemental. Défenseur de la forêt privée, Antoine d’Amécourt poursuivra ses engagements au service de la filière forêt-bois, notamment  comme président de Fransylva.

Anne-Marie Bareau est propriétaire forestière avec ses sœurs en Auvergne et dans le Limousin. Elle est engagée au sein du Centre National de la Propriété Forestière depuis 10 ans notamment en qualité de vice-présidente de la délégation Auvergne en 2011, puis présidente de la délégation Auvergne-Rhône Alpes depuis sa fusion en 2017. Elle a été première  vice-présidente du CNPF de 2017 à 2020 et présidente du comité de direction du service de recherche et développement du CNPF, l’Institut pour le Développement Forestier, depuis novembre 2018.

Femme de terrain, engagée aussi dans la filière forêt bois, elle entend conforter le positionnement du CNPF au service des propriétaires forestiers privés et poursuivre sa modernisation. Le rôle du CNPF, unique établissement public spécialisé, entend s’adapter aux besoins de la filière,  à la nécessaire adaptation des forêts aux dérèglements climatiques et aux attentes sociétales multiples (production de bois, environnement, risques).

 

 

VOIR AUSSI