Auvergne-Rhône-Alpes

Auvergne-Rhône-Alpes : le dialogue des partenaires sociaux doit donner des solutions

Les partenaires sociaux ont été les oubliés des pouvoirs publics depuis des années. Sans doute à l’étroit dans des formes d’organisation héritées de l’ère industrielle, parfois trop marqués politiquement, les syndicats de salariés en particulier ont perdu de leur crédit dans l’opinion, comme auprès des élus.

Ils sont pourtant, dans les faits, les meilleurs porte-parole des aspirations du plus grand nombre en matière de développement durable, qui associe l’économie, le social, sans oublier l’environnement qui produit conditions de vie et de travail.

Les partenaires sociaux peuvent-ils revenir sur le devant de la scène, eux qui sont au contact des réalités des entreprises, des risques en tous genres, des enjeux de santé et de sécurité ?  Peuvent-ils redevenir des acteurs de la société civile organisée, aux côtés d’associations qui leur volent la vedette médiatique sur des dossiers environnementaux, à côté des gilets jaunes  inorganisés, qui leur volent la vedette sociale, en concurrence avec les casseurs qui leur volent la vedette télévisuelle ?

Travailler ensemble

En Auvergne-Rhône-Alpes, discrètement , les partenaires sociaux, patronaux et salariés ont décidé de travailler ensemble, de se parler, de se saisir de dossiers comme celui de l’industrie. Pour dire que l’industrie est indispensable, pour l’emploi et pour l’environnement, pour dire qu’il est mieux de produire en France ou en Europe, que de tout produire en Asie.

Les partenaires sociaux ont décidé de regagner en légitimité. Trop souvent trop ignorés au niveau national, ils ont aussi été sous-estimés en Auvergne-Rhône-Alpes, par l’exécutif régional. Pour ce dernier, l’échange, la discussion, la négociation ont trop été considérés comme du temps perdu.

Forum sur l’Industrie

Après avoir été écartés, les partenaires sociaux ne sont plus des empêcheurs de tourner en rond. Le Forum sur l’industrie qu’ils ont proposé d’organiser au début de cette année, qui se tiendra le mardi 26 novembre, sera accueilli à l’Hôtel de Région, grâcieusement. Les partenaires sociaux, ont salué hier la mise à disposition de moyens humains et techniques pour que ce forum soit une réussite.

Patronats, d’entreprises grandes, moyennes et petites, syndicats de salariés ont décidé de travailler ensemble. Et ils parleront avec la Région. On est donc loin des oppositions frontales qui font la une des chaînes d’information en continu, avides  de spectaculaire, d’affrontements verbaux qui tournent aux affrontements physiques.

Il faut maintenant que les échanges entre partenaires sociaux soient productifs, débouchent sur des solutions pour l’activité, pour l’emploi, pour la transition écologique et énergétique.

michel.deprost@enviscope.com

VOIR AUSSI