Construction et aménagement

Bâtiment : le recul de l’activité retarde la rénovation énergétique du parc de logements

Bâtiment : le recul de l’activité retarde la rénovation énergétique du parc de logements

Le recul de l’activité dans le secteur du bâtiment en Rhône-Alpes, comme ailleurs en France, menace l’emploi, le tissu des entreprises, et la rénovation du parc de logement. Des entreprises et des compétences peuvent disparaitre alors que la formation des jeunes prend du retard.

Le secteur du bâtiment en Rhône-Alpes connait une crise sans précédent depuis 1975, avec 33 000 logements construits en un an à la fin du mois d’août, contre 31 500 logements construits il y a trente ans. Le nombre de logements mis en chantiers a reculé a reculé en moyenne de 22,5%, avec des baisses de 28% dans la Loire et même de 37% dans le Rhône, département il est vrai très actif.

Le secteur de la rénovation est aussi en panne. Il permet souvent de rebondir quand la construction neuve s’essouffle. Le marché des locaux d’activité recule aussi, en un an de 12,4%.

Ce contenu est réservé aux abonnés...

Déjà abonné ? Connectez vous !

VOIR AUSSI