Actualités

Bioplastiques : Carbios baisse les couts de production du PLA

Bioplastiques : Carbios baisse les couts de production du PLA

L’acide poly lactique (PLA) est utilisé pour des emballages alimentaires, applications médicales, fibres et textiles, etc. CARBIOS, à Clermont-Ferrand franchit une nouvelle étape en validant son bio procédé de polymérisation enzymatique in vivo de l’acide lactique en PLA  avec l’obtention d’un homopolymère de haute masse moléculaire.
Parmi les polymères bio-sourcés, le PLA est  l’un des plus prometteurs grâce à ses propriétés qui permettent de satisfaire une large gamme d’applications. La capacité de production mondiale pourrait passer de 190 000 tonnes par an en 2014  pour atteindre 400 000 tonnes en 2020, soit une croissance lissée de 15% par an.

Les procédés actuels pour la production industrielle de PLA requièrent une étape intermédiaire onéreuse de condensation de l’acide lactique par oligomérisation et cyclisation pour obtenir le lactide, un diester cyclique. Ce dernier doit être purifié et polymérisé par voie chimique pour obtenir du PLA.
La rupture apportée par CARBIOS supprime cette étape intermédiaire et permet de produire directement du PLA de haute masse moléculaire à partir d’acide lactique.

Ce contenu est réservé aux abonnés...

Déjà abonné ? Connectez vous !

VOIR AUSSI