Économie durable

BlaBlaLines triple ses covoitureurs en Auvergne-Rhône-Alpes

La plateforme de covoiturage domicile-travail Blablalines revendique 130 000 covoitureurs en Auvergne-Rhône-Alpes, soit trois fois plus qu’il y a un an.

©Anthony Levrot, Wikimedia Commons (CC BY-SA 4.0)

La plateforme de covoiturage domicile-travail BlaBlaLines annonce avoir triplé le nombre d’adhérents aurhalpins sur sa plateforme depuis un an, avec désormais 130 000 membres, soit un sixième de ses adeptes dans l’Hexagone. Auvergne-Rhône-Alpes est ainsi la région où l’application enregistre sa plus forte croissance, témoignant selon l’entreprise d’un véritable changement dans les habitudes de déplacement domicile-travail.

« La plateforme, qui met en relation les conducteurs avec les passagers qui empruntent le même itinéraire aux mêmes horaires, offre une réponse de tous les jours, pratique et fiable, à la fois aux enjeux économiques et environnementaux », indique Adrien Tahon, General Manager BlaBlaLines.

L’utilisation de la voiture supplante toujours les différents modes de déplacements dans la région, en particulier en périphérie des agglomérations et en zone rurale. Ainsi, 80 % des salariés d’Auvergne-Rhône-Alpes se rendent au travail en voiture(1) et n’ont, pour la plupart, pas d’autre alternative(2). Cet usage intensif de l’automobile est source de congestion routière alors que le taux d’occupation n’est en moyenne que de 1,08 personne par véhicule(3).

La mobilité partagée réduit également l’impact environnemental des véhicules. En 2018, le covoiturage a permis d’économiser 1,6 million de tonnes de CO2 soit l’équivalent des émissions générées par le trafic parisien en 1 an(3).

 

1. Sept salariés sur dix vont travailler en voiture, Insee

2. Les Français et la mobilité durable, Ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer

3. Zero Empty Seats / Zéro Places Vides, une étude mondiale sur la contribution environnementale du covoiturage réalisée par Le Bipe

 

VOIR AUSSI