Construction et aménagement

Bourg-en-Bresse : on ne climatisera plus les rues

La commune de Bourg-en-Bresse a par arrêté municipal  interdit aux commerce  de laisser leurs  portes ouvertes lorsque  fonctionne la climatisation. De même, en hiver, les commerces devront fermer leurs portes afin de ne pas chauffer les rues.

La Ville de Bourg-en-Bresse a décidé de prendre un arrêté, effectif à compter de lundi 18 juillet 2022 interdisant  aux commerçants de laisser leurs portes et devantures ouvertes alors que les climatiseurs sont en fonctionnement.  La même mesure sera applicable en hiver pour les systèmes de chauffage qui ne pourront plus chauffer les rues/

La loi du 22 août 2021 portant lutte contre le dérèglement climatique et renforcement de la résilience face à ses effets avait déjà interdit les terrasses chauffées ou climatisées des cafés, bars et restaurants à compter du 31 mars 2022.  La loi ne s’applique cependant qu’aux terrasses extérieures des débits de boisson ou restaurants mais ne contient pas de disposition spécifique sur le gaspillage d’énergie que constitue le maintien des portes ouvertes d’autres commerces. Or, observe-t-on, beaucoup trop de commerces laissent les portes de magasins ouvertes toute la journée alors que la climatisation fonctionne.  Pour les commerçants qui pratiquent ce comportement,  la porte  ouverte attirerait plus de clients et favoriserait le chiffre d’affaires… Le plus souvent, ce sont les grandes enseignes nationales de la franchise qui donnent ce type de consignes à leur réseau et à leurs franchisés.

Or, rappelle le communiqué de la commune de Bourg-en-Bresse, le contexte  ” oblige collectivement à être de plus en plus attentifs à notre consommation d’énergie. Les objectifs de réduction de nos rejets de CO2 pour être en conformité avec les objectifs de l’accord de Paris et la période inflationniste que nous connaissons depuis le début de la guerre en Ukraine nous enjoint à plus de responsabilité et de sobriété énergétique.” La ville de Bourg-en-Bresse entend, par cet arrêté, obliger les commerçants et les réseaux de franchise à tenir leurs portes closes et invite chacun à plus de responsabilité face au défi de la transition écologique.

 

VOIR AUSSI