Énergie

Les anti-nucléaire manifestent pour la fermeture de Bugey

Après l’annonce par le Président de la République de la Centrale de Fessenheim ( fin 2016), la pression des opposants au nucléaire orientent leur action vers le site de Bugey ( Ain)

Le Collectif  Stop Bugey, met en avant les scénarios ” catsatophe” évoqués par les pouvoirs publics eux-mêmes, pour signifier que le site de Bugey représente une menace pour les habitiants de la égion lyonnaise. Il met en avant les conséquences d’une ruptue du barrage de Vouglans ( sur la rivière d’Ain, dans le Département du Jura).

La rupture de ce barrage et la vague qu’elle entrainerait font partie des éventualités envisagées pour Bugey, éventualités pour laquelle le site est dimensionné dans les études de sûreté. Le collectif prend en compte des évènements supplémentaires qui justifieraient un déplacement des habitants de la région lyonnaise.

Une marche anti-nucléaire

Pour symboliser ” la fuite définitive” des habitants de la zone de 30 km autour du site nucléaire de Bugey, STOP BUGEY organise deux « marches des réfugiés ». Une marche est partie le jeudi 11 octobre à 9 h du site de Bugey pour rejoindre Lyon le samedi 13 octobre.

Une marche passe par le département de l’Ain via Meximieux, Pérouges, Montluel, Miribel, Rillieux la Pape. L’autre passera par le département de l’Isère via Loyettes et son pont, Pont de Chéruy, Chavanoz, Villette d’Anthon, Meyzieu, Décines et Villeurbanne. Dans les villes étape de Rillieux la Pape et Décines, il sera organisé à 20 h 30 une réunion d’information sur les risques du site nucléaire de Bugey.

Les manifestants arriveront à 14 h quai Augagneur vers la Fosse aux Ours pour un rassemblement en faveur de l’arrêt immédiat des réacteurs nucléaires de Bugey  et l’abandon du projet ICEDA. Une “chaîne humaine” se déploiera dans les rues de Lyon, puis l’après-midi se terminera en musique, discussions et débats jusqu’à 20 h.

Voir le site web www.stop-bugey.org.

VOIR AUSSI