Environnement

Concours Campus création : santé et qualité de vie au programme

Un caleçon anti-ondes magnétiques pour hommes ou femmes enceintes. Un point de restauration rapide proposant des plats issus de l’agriculture biologique. Un objet permettant de désinfecter tout type d’écran et une bouteille intelligente avertissant le consommateur qu’il doit s’hydrater. Tout cela peut paraître simplement original. Mais certains de ces produits, éventuellement modifiés, deviendront un jour une réalité commerciale.
Pour le moment, les entreprises qui les proposent sont seulement virtuelles. La création d’entreprise virtuelle peut paraitre un exercice d’intérêt limité.C’est un entrainement efficace à la création d’entreprise au sens large. Une création d’activité, peut prendre la forme d’une entreprise au sens commun, comme elle peut avoir une forme associative, ou s’intégrer dans une entreprise existante.

1200 étudiants sensibilisés
Depuis huit ans, le Concours Campus Création permet à des étudiants de se lancer dans la création d’entreprise virtuelle. En huit ans, ils sont 1200 à avoir tenté l’aventure soutenue par la Fondation scientifique de Lyon et du Sud Est, qui deviendra prochainement la Fondation de l’Université de Lyon. ” La création d’activité en lien avec la recherche est essentielle” explique Jean-Paul Nobecourt, délégué général de la Fondation Scientifique de Lyon et du Sud est.Le concours bénéficie du soutien des chambres de commerce et d’industrie et de tout un réseau d’entreprises. David Kimenfeld, viceprésident du Grand Lyon chargé de l’économie, et Thierry Philip, conseiller général du Rhône, rappellent l’importance de la création d’entreprises pour Lyon ” ville de l’entrepreneuriat”. ” L’initiative n’a apparemment pas d’équivalent en France ” explique Soria Mekika, chargée de mission pour Campus Création.

Une vingtaine d’écoles

Le concours lancé au mois d’octobre 2010 a pour thème « santé et qualité de vie, les projets de demain ». Ce sont 380 étudiants qui se sont inscrits. Ils appartiennent à une vingtaine d’écoles presque toutes membres de l’Université Lyon. Les étudiants forment des équipes de 2 à 11 jeunes qui représentent des spécialités différentes et complémentaires : rien de tel que l’association d’un ingénieur, d’un commercial d’un gestionnaire et d’un juriste pour faire avancer un projet.
Plus de 60 projets ont été travaillés depuis six mois. Le 21 avril, les meilleurs projets ont déjà passé l’épreuve d’une première sélection. La finale du concours aura lieu le 12 mai prochain à la CCI de Lyon, avec à la clé la remise de 6 prix de 5000 euros.

michel.deprost@enviscope*

1) ECAM ( Ecole Catholique des Arts et métiers) ; ISARA Lyon ; ITECH ;CPE Lyon, Ecole Centrale de Lyon ; EM Lyon ; INSA de Lyon, ISTIL ; Université Claude Bernard ; Université Lumière ; Université Jean Moulin ; Université catholique de Lyon ; ESDES ; ESTBB ; Ecole Vétérinaire Veto Agri Sup ; LMD ; ECE ; Sup de Pub , IDRAC et 3A.

VOIR AUSSI