Actualités

A Grenoble, la transition énergétique est en marche

A Grenoble, la transition énergétique est en marche

A l’initiative d’Ecobiz, le réseau d’entreprises de la CCI de Grenoble, les différents acteurs locaux de la transition énergétique sont venus apporter leurs analyses et leurs contributions dans un domaine, celui de l’énergie, extrêmement évolutif ces derniers mois. Explications

Au côté de Brigitte Sarazin , qui animait la table ronde d’Ecobiz, Brigitte Thoureau, directrice territoriale de GrDF, Olivier Masset, directeur délégué Alpes d’ErDF, Alain Bortolin, directeur des sites Schneider Electric et président du pôle de compétitivité Tenerrdis, Olivier Sala, directeur général de GEG et un attaché de la direction de Samse, ont otus anticipé la transition énergétique en proposant des offres adaptées aux collectivités et aux entreprises. [Photo Enviscope]Les constats malheureusement sont toujours aussi alarmants. Dans son dernier rapport, le Giec [1] confirme les grandes tendances du réchauffement climatique. Les 2°C d’augmentation des températures d’ici la fin du siècle seront désormais bien difficiles à tenir indique le glaciologue Gerhard Krinner [2], lui-même membre du Giec.

Et les choses ne vont pas s’arranger si vite, complète Patrick Criqui, directeur du laboratoire Edden au CNRS. Dans un marché mondial de l’énergie où les prix du pétrole sont pour l’instant stabilisés autour de 100 $ le baril et un peu moins ces derniers mois, la fin des ressources est repoussée par l’extraction d’hydrocarbures non conventionnels, comme le pétrole et le gaz de schistes. Ceux-ci font baisser spectaculairement le prix de l’énergie, y compris du charbon qui revient en force derrière le pétrole [3].

La loi de transition énergétique enfin votée

C’est dans cet univers où les courbes des énergies décarbonées peinent à décoller, face à des énergies fossiles encore abordables, que la France est en train d’adopter sa loi de transition énergétique [4]. Le scénario choisi, un des 4 décrits par Patrick Criqui, repose sur trois piliers : l’efficacité énergétique, le développement des EnR et l’électrification des usages (véhicule électrique).

Enfin les choses avancent. Et les enjeux sont colossaux. C’est ce que rappelle Jacques Wiart de l’Ademe Rhône-Alpes, qui désigne le logement [5] comme premier terrain d’application, dans lequel Rhône-Alpes a un savoir-faire.

Ce contenu est réservé aux abonnés...

Déjà abonné ? Connectez vous !

VOIR AUSSI