Bioéconomie

Divagri oeuvre pour la diversité végétale et animale en agriculture

Le réseau Divagri, agit pour la protection et le développement des espèces animales et végétales anciennes, souvent mieux adaptés pour l’agriculture et pour l’élevage aux milieux régionaux.

Pendants des siècles, agriculteurs et éleveurs en Rhône-Alpes ont sélectionné, élevé les espèces animales et végétales qui leur semblaient les plus adaptées aux conditions locales : nature des sols, climat local, etc. La recherche des rendements, d’une amélioration de la rentabilité, l’uniformisation des conditions  d’exploitation par le recours aux intrants chimiques, aux traitement vétérinaires, ont gommé l’impact des conditions naturelles. L’objectif a été pour les exploitants le rendement économique.

Les conditions naturelles toujours présentes

Or, les différences des conditions naturelles ne peuvent pas être totalement occultées. Les saisons, les températures, les intempéries, l’abondance variable de la végétation  au fil des mois, en fonction des précipitations, la variété des végétaux eux-mêmes disponibles: les espèces animales n’ont pas les mêmes besoins.

DIVAGRI s’est fixé pour objectif d’animer des réseaux de gestionnaires d’espèces, de races, les variétés locales.  Divagri  fixe la stratégie régionale en matière de recensement, de reconstitution, la préservation, l’amélioration génétique.  Divagri engage la promotion et la communication en faveur des espèces, races et variétés régionales.

Pour les espèces filières, Divagri, réunit les promoteurs de la Chèvre des Savoie, du Cheval du Vercors, les défenseurs de la diversité porcines régionales, les défenseurs de races bovines comme les races Abondance et la vache de Villard-de-Lans, mais aussi la vache Tarine. Des associations oeuvrent pour les races ovines du Sud Est ( ROSE) et pour des Races Ovins des Massifs ( ROM). L’Union Thône et Marthod, en Savoie, travaille au développement des races ovines Thône et Marthod.

Les réseaux de promotion des espèces végétales sont aujourd’hui aussi nombreux : Croqueurs de pommes du Jarez, Centre des Ressources de Botanique appliquées de Rhône-Alpes, Grain d’Avenir, Les fruits retrouvés ( Isère), l’Oeil dormant (Ardèche), Maison de la semence,de la Loire  Musée du Revermont ( Ain),  Savoir de Terroir ( Ardèche), Vignes et Vignerons du Trièves ( Isère).

Fédération pour le développement et la promotion de la diversité agricole rhônalpines, Agrapole, 23 rue Jean Baldassani, 69364 Lyon Cedex 07. Téléphone: 047 2 72 49 40. Contact: contact@divagri.fr ou www.divagri.fr

 

VOIR AUSSI