Environnement

Eau et énergie : le Forum Mondial de l’Eau 2015 se prépare aussi dans le bassin du Rhône

Le colloque International Eau et Energie se tiendra à Lyon les 29, 30 et 31 octobre pour préparer le Forum mondial de l’eau de Daegu en 2015. Le Grand Lyon, l’Agence de l’eau Rhône-Méditerranée-Corse et EDF travaillent sur les rapports entre l’eau et l’énergie.

L’eau peut être source d’énergie, avec l’hydroélectricité. L’eau est utilisée dans les énergies non hydrauliques, pour refroidir ou transporter la vapeur qui produit l’énergie. Le traitement, la dsitribution de l’eau potable, le traitement des eaux usées, consomment de l’énergie.

Les rapports eau-énergie sont donc un des thèmes du Colloque International Eau et Energie qui se tient à Lyon les 29, 30 et 31 octobre, au Centre des Congrès de la Cité Internationale. Organisé par le Grand Lyon, l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse et par EDF, le colloque est soutenu par divers partenaires, dont le Conseil Mondial de l’eau est un point d’étape avant le forum mondial de l’eau de Daegu (Corée du Sud) en 2015.

L’empreinte eau d’EDF

Xavier Ursat, Coordonnateur de l’Eau et directeur de la Production et de l’Ingénierie Hydraulique (DPIH) chez EDF rappelle que « l’eau et l’énergie sont étroitement liées, dans la mesure où l’eau est par exemple nécessaire à la production d’électricité ».

Ce lien entre l’eau et l’énergie était l’un des thèmes principaux du Forum mondial de l’eau de Marseille en 2012. « EDF est partie prenante de ce colloque, car l’entreprise va contribuer au travail de définition d’une méthode d’évaluation des impacts de l’énergie sur l’eau au niveau international », explique Xavier Ursat. L’entreprise qui s’était engagée, lors du forum de Marseille à maîtriser son empreinte eau présentera les premiers résultats de son action lors du Forum de Daegu.

Restauration écologique et appel à projets

Martin Guespereau, directeur de l’Agence Rhône Méditerranée Corse rappelle qu’un « effort est réalisé pour remettre en bon état, d’un point de vue écologique, les différents cours d’eau ». L’Agence est actuellement engagée dans le projet de restauration écologique du lit historique du Rhône, sans réduire le potentiel hydro-électrique du fleuve. Le lien entre eau et énergie est un enjeu pour les territoires, qui souhaitent réhabiliter les cours d’eau pour les valoriser. Cet enjeu sera d’ailleurs évoqué à l’occasion de ce colloque.

Martin Guespereau souligne en outre que « les collectivités consomment 20% de leur énergie pour l’eau, ce qui montre le potentiel qu’elles lui accordent ». Il précise que « l’agence de l’eau vient de lancer un appel à projet adressé aux collectivités gestionnaires de stations d’épuration ». Les projets suscités devront chercher la performance énergétique dans le domaine de l’eau, en augmentant notamment le rendement des stations d’épuration de l’eau, sans augmenter énormément leur performance énergétique.

jean-baptiste.jacquet@enviscope.com

 

VOIR AUSSI