1. Accueil
  2. /
  3. Actualités
  4. /
  5. Énergie
  6. /
  7. Le gouvernement annonce six...

Le gouvernement annonce six mesures pour les éco-industries

  Nathalie Kosciusko Morizet, secrétaire d’Etat à l’Ecologie et Luc Chatel, secrétaire d’État chargé de l’industrie et de la Consommation ont présenté mardi 2 décembre dans le cadre du salon Pollutec, à Eurexpo six mesures en faveur des éco-industries. Les deux ministres ont présenté les mesures à l’issue d’une réunion du Comité Stratégique des Eco-Industries ( COSEI) qui s”est tenu le matin même dans le cadre du salon des technologies de l’environnement.


Les six mesures suivantes ont été décidées


  Un appel d’offres sera lancé au début de 2009, pour sélectionner des projets éco-technologiques » qui sont déjà bien avancé, pour poursuivre les recherches et le développement. L’appel à projet sera ouvert, c’est à dire que des entreprises pourront y répondre même si elles ne font pas partie d’une pôle de compétitivité. Les projets doivent concerner des produits ou services rapidement. Commercialisables. Trente millions d’euros seront consacrés à ces projets.


  Soixante millions d’euros au moins de France Investissement, devront être orientés vers le secteur des éco-industries. IL ne s’agit pas de financement nouveaux, mais d’une volonté d’orienter un minimum de fonds vers ce secteur. Un groupe de travail va être mis en place entre les différents pôles de compétitivité concernés par les éco-technologies. L’objectif est de mettre en place une charte de coopération renforcée, mais aussi la labellisation d’un pôle “eco-tech ». Sur ce point, un désaccord existe entre le ministère et les acteurs de Rhône-Alpes qui craignent de voir l’émergence d’un pôle francilien qui bénéficierait de ce label. Le Comité a décidé aussi a mise en place d’outils pour favoriser des créations d’entreprises.




Contrôle des étiquettes




  Luc Chatel a annoncé que dès le 1er janvier, les services de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes ( DGCCRF) réaliseront des contrôles sur l’étiquetage des véhicules, les performances énergétiques des fenêtres, des lampes, la qualité des peintures, des revêtements de sols, parquets linoléum sur la présence de Composés Organiques Volatils. Pour mieux cerner le secteur des éco-industries, un référentiel sera mis en place d’ici à la fin du premier semestre 2009. En effet, les contours du secteurs sont mal cernés. Un périmètre stable permettra de mesurer chaque semestre l’évolution du secteur. Les éco-industries emploient aujourd’hui 400 000 personnes en France et réalisent un chiffre d’affaires de 60 milliards d’euros. D’ici à 2020, ces entreprises devraient dégager chaque année un chiffre d’affaires supplémentaire de 50 milliards d’euros et employer 280 000 personnes de plus.




Michel.deprost@free.fr










1 ) Composition du Comité stratégique


Gouvernement: Nathalie Kosciusko Morizet, secrétaire d’Etat à l’Ecologie et Luc Chatel, secrétaire d’Etat à, l’industrie.


Entreprises


Henri Proglio, président de Véolia; Joel Séché Séche Environnement;Jacques Gaillard Sogreah; Jean Claude Andréini Burgeap; Christophe Chevillion ( Environnement SA); Jean Pascal Tricoire (Schneider Electric); Pâris Mouatoglou (EDF Energies Nouvelles); Yves Thibault de Silguy (Conci): Jean François Roverato ( Eiffage); Patrick Kron ( Alsthom); Jean Yves Rieger ( Chimirec); Thierry Morin ( Valéo); Philippe Bruel (IOSIS Industries; Aurélien Lugardon Naskeo Environnement); Hakan Caliskan (Airmeex); Guillaume Prévot (Silex International); Jean-Pierre Clamadieu ( Rhodia); Jean François Dehecq ( Sanofi Aventis); Michel Rollier ( Michelin); Sylvain Desnot ( General Electric): Christoph de Margerie ( Total); Olivier Dupont (Demeter); Jacques de Peretti ( AXA).


Personnalités qualifiées:


Bernard Ramanantsoa, directeur général de HEC: Thierry Chambolle, Académie des Technologies;


Administrations et établissements publics:


Luc Rousseau, direction générale des Entreprises ( Ministère de l’économie); Michel Pappalardo, commissaire générale au développement durable; Pierre Marie Abadie, directeur de la demande et des marches énergétiques; Laurent Michel, directeur de la DPRR; Jacqueline Ducourtier, directeur général de l’Agence Nationale de la Recherche; François Drouin, président d’Oseo; Chantal Jouanno, présidente de l’ADEME



LinkedIn
Twitter
Email

à voir

Related Posts

Mag2lyon numéro 163

NEWSLETTER

Rececevez réguliérement par mail nos dernier articles publiés

Lire la vidéo
Lire la vidéo
Lire la vidéo

Derniers articles publiés

Enquêtes

Reportage Vin 31

Dossiers

Territoires

Environnement

Energie

Mobilité

Médiathèque

économie

économie durable

bioéconomie

économie circulaire

Construction et aménagement

Recherche

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.