Ressources

Elkem Silicones : une alliance Norvège, France, Chine

Elkem Silicones est issu de la convergence du silicium raffiné en Norvège, transformé en silicones en France et en Chine, et de capitaux majoritairement chinois.

Elkem Silicones figure parmi le cinq premiers producteurs mondiaux de silicones. Le groupe emploie 3100 personnes dans le monde, c’est un des premiers fabricants intégrés de ces matériaux très demandés dans de nombreux secteurs. Elkem Silicones est actif de la mine aux produits finis. Cette division du groupe Elkem possède neuf centres de production dans le monde, et 11 centres de recherche et développement.

Dirigée par Frédéric Jacquin, elle a son siège mondial à Lyon, avec des sites français à Saint Fons, à Lyon Part Dieu et à Roussillon. C’est la division la plus importante du groupe Elkem, l’un des plus importants fournisseurs de silicones au niveau mondial, et aussi l’un des plus importants producteurs intégrés de silicium à la mine norvégienne de Tana, d’ou est extrait le quartz, l’une des sources du silicium.

Elkem est aussi présent sur des marchés de la métallurgie, comme les alliages ferrosilicium ou sur de produit à base de carbone.

Le siège d’Elkem est à Oslo, en Norvège. L’entreprise est côtée à la Bourse d’Oslo, même si son capital est détenu à 60 % par un groupe public chinois qui a apporté il y a quelques années les capitaux nécessaires au développement de l’entreprise. Elkem empois 6100 personnes dans le monde, répartie sure 27 sites de production.  Le groupe réalise un chiffre d’affaires de 22 milliards de couronnes norvégiennes soit environ 2,2 milliards d’euros.