1. Accueil
  2. /
  3. Actualités
  4. /
  5. Environnement
  6. /
  7. Les élèves de l’ENTPE...

Les élèves de l’ENTPE planchent sur le nord Isère

L’exercice PATI (Projet d’Aménagement du territoire et d’Infrastructures) est mené par les élèves de deuxième année de l’école située à Vaulx en Velin qui forme des ingénieurs des travaux publics de l’Etat mais aussi des ingénieurs civils. La promotion de 212 élèves s’est répartie en 18 équipes qui devaient cette année travailler sur le territoire du nord Isère, couvert par le Schéma de Cohérence territorial des Boucles du Rhône, englobant les cantons de Crémieux, Pont de Chéruy et Morestel.


Pendant les deux premiers mois les étudiants ont étudié les documents et projets d’aménagement du secteur : Directive Territoriale d’Aménagement, Schéma de Cohérence Territoriale, etc. Ils ont confronté les documents aux conclusions du Grenelle de l’Environnement en remettant en cause éventuellement telle ou telle option.


Chemin de Fer de l’Est Lyonnais


Les 18 équipes ont ensuite travaillé pendant trois mois sur des projets plus cadrés, pour lesquels ils ont pu néanmoins déployer leur imagination. Sept équipes ont travaillé sur l’utilisation de l’emprise du Chemin de Fer de l’Est Lyonnais, qui n’est pour le moment réutilisée qu’entre la Part Dieu et la station de la Soie, à Vaulx-en-Velin, avant d’être prolongée par une branche tout à fait nouvelle en direction de l’aéroport de Saint-Exupéry. Des propositions ont été avancées de prolongation du tram T3 jusqu’à Tignieu, de création d’une ligne La Soie-Tignieu, de création d’un site dédié au covoiturage.


Des travaux avaient aussi pour thème la requalification des gares, l’aménagement des quartiers voisins, la conception d’un éco-quartier. Des équipes se sont intéressées à la construction d’un nouveau franchissement du Rhône, à la construction d’une déviation pour Pont de Chéruy. Les dimensions environnementales, l’utilisation des délaissés, la requalification des secteurs libérés du passage de circulations ont été à chaque fois abordées.


Les étudiants ont travaillé en liens avec les collectivités. « Mais ce travail reste un travail pédagogique, il ne s’agissait pas de travailler sur une commande» explique Béatrice Vessiller, responsable de la démarche PATI à l’ENTPE. Les étudiants étaient très libres. Certains ont proposé un transport par câble entre Bourgoin-Jallieu et le secteur de Pont de Chéruy, d’autres ont pensé un système de véhicules modulaires circulant en site propre.


Les projets, même futuristes ou utopiques, intéressent néanmoins les élus et les responsables techniques des collectivités. Une fois soutenus, ils ont été présentés à des responsables du SCOT des Boucles du Rhône.


michel.deprost@enviscope.com


Pour en savoir plus sur l’ENTPE: www.entpe.fr/

LinkedIn
Twitter
Email

à voir

Related Posts

La Métropole de Lyon accorde une subvention de 284 000€ à Atmo pour financer  les actions de l'association agréée de surveillance de la qualité de l’air dans les années à venir. Dans le cadre de sa compétence de lutte contre...

Mag2lyon numéro 163

NEWSLETTER

Rececevez réguliérement par mail nos dernier articles publiés

Lire la vidéo
Lire la vidéo
Lire la vidéo

Derniers articles publiés

Enquêtes

Reportage Vin 31

Dossiers

Territoires

Environnement

Energie

Mobilité

Médiathèque

économie

économie durable

bioéconomie

économie circulaire

Construction et aménagement

Recherche

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.