Infrastructures

Ferroviaire : Le corridor européen Sud est la voie naturelle entre l’Asie et l’Europe

Ferroviaire : Le corridor européen Sud est la voie naturelle entre l’Asie et l’Europe

Pour Mario Virano, directeur général de Tunnel Euralpin Lyon Turin, le corridor ferroviaire sud de l’Europe est le chemin le plus court du continent avec l’Asie. La traverse transalpine en est le maillon central.
Un train venant de Chine est arrivé ce jeudi matin à Lyon. « Ce moment a une valeur symbolique très importante pour le futur de nos économies », a souligné Mario Virano expliquant que « le train redevient un protagoniste de premier plan des échanges commerciaux et aujourd’hui se concrétise le premier pas de cette “route ferroviaire de la soie” qui trouve son passage naturel par l’Italie. »

Le train arrivé à Lyon depuis Duisbourg, est passé par la Russie, la Pologne pour arriver en Allemagne, en raison de la forte activité industrielle de ce pays, fortement exportateur de biens vers la Chine. Mais pour Mario Virano, « son trajet naturel est le Corridor méditerranéen par la plaine du Pô ».

Ce contenu est réservé aux abonnés...

Déjà abonné ? Connectez vous !

VOIR AUSSI