Énergie

Fukushima : incendie et élévation de la température dans des piscines de stockage du combustible

Un incendie s’est déclaré au niveau de la piscine d’entreposage du combustible usé du réacteur n°4 aux alentours de 09h30 (heure locale). L’état du combustible stocké dans cette piscine, potentiellement affecté par l’incendie, n’est pas déterminé. Le feu a été éteint vers 12h00 et les autorités japonaises précisent cependant que des rejets radioactifs sont susceptibles d’être émis directement à l’atmosphère. Une partie des assemblages de combustible stockés serait désormais découverte. TEPCO et les autorités japonaises recherchent des moyens d’appoint en eau. Le réacteur était à l’arrêt pour maintenance lors du séisme depuis novembre 2010. Sur les réacteurs n° 5 et 6 une élévation de la température des piscines stockant le combustible est observée. Les réacteurs n°5 à 6 étaient à l’arrêt pour maintenance lors du séisme.

La fusion partielle du cœur du réacteur 2 est confirmée, l’exploitant poursuit l’opération de refroidissement du cœur par injection d’eau de mer. Deux explosions à 06h10 et 10h (heure locale) ce mardi, ont probablement entrainé une dégradation de l’enceinte de confinement en sa partie inférieure. Cette perte de l’intégrité de l’enceinte serait à l’origine de l’augmentation significative des rejets radioactifs détectés de manière ponctuelle en limite du site.
La fusion partielle des cœurs des réacteurs n°1 et 3 est confirmée. Le refroidissement de chacun des réacteurs par injection d’eau de mer se poursuit autant que possible. Chaque enceinte de confinement est restée intègre après les explosions survenues sur ces réacteurs. Les opérations de décompression volontaire de l’enceinte effectuées régulièrement peuvent conduire à des rejets radioactifs.

VOIR AUSSI