Environnement

Glyphosate : Le Parlement européen demande une autorisation pour sept ans à des fins professionnelles

Glyphosate : Le Parlement européen demande une autorisation pour sept ans à des fins professionnelles

Le Parlement européen a voté mercredi une résolution non contraignante  demandant à la Commission européenne de renouveler son autorisation pour une période de sept ans seulement à des fins professionnelles. La plate forme Glyphosate, qui réunit les entreprises, demande une dépolitisation du débat. Elle rappelle que les évaluations réalisées en dehors du CIRC ne mettent pas en cause la cancérogénicité du glyphosate.

La résolution a été adoptée par 374 voix pour, 225 voix contre et 102 abstentions. Les députés européens demandent une étude indépendante et la publication de toutes les preuves scientifiques utilisées par l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) pour évaluer le glyphosate. La Commission devrait selon la résolution réévaluer son approbation au vu de la classification en cours du glyphosate par l’Agence européenne des produits chimiques (ECHA), dans le cadre d’une législation distincte.

La résolution invite l’exécutif à présenter un nouveau projet plus attentif à l’utilisation durable d’herbicides contenant du glyphosate et à lancer une étude indépendante de la toxicité globale et de la classification de la substance sur base de toutes les données scientifiques disponibles quant à sa cancérogénicité et à ses éventuels effets perturbateurs du système endocrinien.

Ce contenu est réservé aux abonnés...

Déjà abonné ? Connectez vous !

VOIR AUSSI