Environnement

INTERPOL: la criminalité contre la vie sauvage est liée aux autres trafics

INTERPOL: la criminalité contre la vie sauvage est liée aux autres trafics

INTERPOL ( siège à Lyon) soutient la Journée mondiale de la Vie sauvage dans le cadre de l’engagement constant de l’organisation internationale de la police criminelle pour l’application des lois en faveur de la protection de l’environnement.

La criminalité qui portent atteinte à la biodiversité est liée aux crimes tels que le blanchiment, le trafic d’armes, de drogues et la corruption, rappelle INTERPOL. Cette criminalité représente une menace réelle pour la sécurité et la sûreté des communautés humaines comme pour le développement économique. C’est ce qu’a  rappelé la journée mondiale de la Vie sauvage, soutenue par l’Organisation internationale de la Police criminelle, INTERPOL.

INTERPOL est membre du Consortium international contre la Criminalité portant atteinte à la vie sauvage, avec la Convention sur le commerce international des Espaces Menacées de Faune et de Flore sauvages ( CITES),avec  l’Office des Nations Unis  contre les stupéfiants et le crime,  la Banque mondiale et l’Organisation internationale des Frontières.

Ce contenu est réservé aux abonnés...

Déjà abonné ? Connectez vous !

VOIR AUSSI