Bioéconomie

ISARA : science et entrepreneuriat font évoluer l’agriculture

ISARA : science et entrepreneuriat font évoluer l’agriculture

L’Institut supérieur d’agronomie Rhône-Alpes, ISARA, a marqué hier les cinquante ans de sa création. L’école d’ingénieurs agronomes ne manque pas d’atout pour accompagner l’agriculture et d’agro-alimentaire dans les mutations environnementales et économiques.

Les locaux de l’ISARA, au sein d’Agropole pôle du secteur agricole et agroalimentaire situé à Gerland, avaient ce jeudi un air de fête. Des amphithéâtres accueillaient non seulement des étudiants, mais les amis et partenaires de l’école réunis pour les 50 ans de la seule école d’ingénieurs agronomes d’Auvergne Rhône-Alpes. Les halls fourmillaient d’animations, les étudiants étaient transformés en guides.  Un déploiement de couleurs, de bonne humeur, de modernité, d’optimisme qui contraste avec l’image d’une agriculture, accusée par les uns de produire de la “malbouffe” , de détruire l’environnement, par les autres de ne vivre que de subventions.

Les contraintes qui pèsent l’agriculture, les enseignants, les chercheurs, les étudiants de l’ISARA les connaissent vraiment. Comme ils connaissent les voies d’avenir qui passent par davantage de sciences de la vie, par l’agro-écologie, de l’agriculture de précision, par des formes nouvelles d’organisation des exploitations, par l’innovation en matière d’alimentation.

L’ISARA met en avant deux ” domaines d’excellence”, comme l’a rappelé Pascal Désamais, directeur général, dans l’éditorial du livret anniversaire. L’école a développé une compétence particulière reconnue au niveau international pour l’agro-écologie et les  systèmes alimentaires durables”. L’école a placé l’agro-écologie au cœur de ses formations, de sa recherche et développement. L’agro-écologie est au croisement de l’agronomie, de l’écologie et des sciences humaines. L’enseignement privilégie des approches transversales, qui prennent en compte la production, en réduisant l’impact environnemental et mais aussi la dimension sociétale.

L’ISARA a développé en matière d’agro-écologie, des coopérations internationales avec de nombreuses universités, aux USA, aux Pays Bas, en Chine. L’institut mène de quinze projets de recherche par an et cordonne depuis deux ans, un projet de recherche sur les systèmes intermédiaires entre producteurs et consommateurs. ISARA est membre fondateur du réseau “‘Agro -Ecology EUROPE”, qui réunit 19 établissements de six pays européens.

ISARA, dépasse largement l’agronomie, en mettant en avant la dimension entrepreneuriale pour l’agriculture et pour l’agro-alimentaire. L’école lyonnaise encourage fortement l’esprit d’entreprise, aussi bien dans le domaine agricole que dans le domaine de l”agro-alimentaire. Elle met l’accent un accent particulier sur les produit agro-alimentaires éco-innovants. Cette orientation s’exprime par la participation depuis 2007 d’étudiants au concours européen Ecotrophelia où les Isariens décrochent régulièrement les plus hautes places du palmarès.

 

VOIR AUSSI