Environnement

L’AFITF donne la priorité au Lyon Turin dans son budget 2014 contraint par l’abandon de l’écotaxe

Après la suspension de l’écotaxe poids lourds, le conseil d’administration de l’Agence de financement des infrastructures de France (AFITF) n’avait pu arrêter le budget 2014 . Le Conseil a adopté ce jeudi son budget initial pour 2014 avec la préoccupation de respecter  les engagements de l’Agence ces dernières années tout en présentant un projet soutenable au regard des perspectives de recettes.

Ce budget permet un total de dépenses de 1 814 M€, un niveau comparable aux budgets exécutés des derniers exercices clos autour de 1,9 Mds €. Ce montant a été atteint par une mobilisation exceptionnelle de moyens complémentaires de l’État abonder par une subvention de plus de 300 M€.

Les autorisations d’engagement (AE) pour des opérations nouvelles limités à 646 M€ sont réservés aux priorités : reconduction des actions de régénération, de sécurité et d’exploitation des réseaux, lancement de l’autoroute ferroviaire atlantique, respect des engagements internationaux  pour la liaison Lyon-Turin.

Cette situation exceptionnelle conduit à reporter les engagements nouveaux en faveur notamment des CPER et appels à projet de transports collectifs.

VOIR AUSSI