Économie circulaire

Les appels à projets 2020 de l’Ademe Auvergne-Rhône-Alpes sont publiés

La direction Auvergne-Rhône-Alpes de l’Ademe lance ses appels à projets 2020 concernant l’économie circulaire, les transports, l’efficacité énergétique, les énergies renouvelables, les pratiques sociales. Ces appels à projets intéressent les collectivités, entreprises et associations, et sont consultables sur le site www.auvergne-rhone-alpes.ademe.fr. Les prochaines dates de clôture sont fixées au 17 janvier 2020 et au 5 juin 2020 à 12 h.

Grâce au programme AuraRéseau, la ville de Valence et son délégataire financent l’extension de leur réseau de chaleur de 7,4 km et prévoient la construction d’une chaufferie biomasse de 9,7 MW qui couvrira, à terme, plus de 70 % des besoins de chaleur du réseau.©EVVA

AuraDéchet – Installations de tri et valorisation des déchets – Clôture le 17 janvier 2020 et 5 juin 2020

L’appel AuraDéchet encourage les équipements et solutions exemplaires de tri et/ou valorisation des déchets. Il vise la création et la modernisation de déchèteries professionnelles, de centres de tri et valorisations des déchets du BTP, la préparation de combustibles solides de récupération (CSR) issus de collectes séparées et les installations de tri/valorisation de typologies ou volumes de déchets jusqu’alors non valorisés.

A titre d’exemple, le projet « Plasticable » porté par l’entreprise MTB Recycling valorise 5000 t/an de déchets plastiques issus du recyclage des câbles électriques. Cet investissement permet de séparer les différentes résines pour les diriger vers les filières de recyclage. Ceci répond à des enjeux environnementaux et économiques : réduire les volumes enfouis en mettant sur le marché du plastique régénéré en quantité et au prix du marché.

AuraBiodec– Généraliser le tri à la source des biodéchets – Clôture le 17 janvier 2020 et 5 juin 2020

Destiné aux collectivités, AuraBiodec soutient la mise en place de dispositifs de tri à la source des biodéchets. Il priorise les solutions complémentaires et adaptées à chaque territoire (collecte séparée et/ou compostage individuel ou partagé).

Parmi les projets déjà financés, la communauté de communes Cœur de Chartreuse propose à ses habitants un accompagnement aux pratiques de gestion de proximité des biodéchets : composteurs individuels, sites de compostage partagé et de compostage autonome en établissements scolaires, prêt de broyeurs, animation d’un réseau de guide-composteurs. Une solution polyvalente pour ce territoire à dominante rurale.

AuraRéseau 2020 – Bois énergie – Clôture le 17 janvier 2020 et 5 juin 2020

Auraréseau 2020 accompagne la création de chaufferies biomasse produisant plus de 1200 MWh/an associées à des réseaux de chaleur dans le cadre du Fonds Chaleur. Il soutient la création, l’extension et la densification des réseaux de chaleur et de froid alimentés majoritairement par des énergies renouvelables ou de récupération (EnR&R).

La ville de Valence et son délégataire financent grâce à ce programme le projet d’étendre leur réseau de chaleur de 7,4 km pour desservir 23 nouveaux abonnés. Il prévoit aussi la construction d’une chaufferie biomasse de 9,7 MW qui couvrira, à terme, plus de 70 % des besoins de chaleur du réseau.

AuraGéot 2019 – Géothermie assistée par pompe à chaleur – Clôture le 17 janvier 2020 et 5 juin 2020

La géothermie assistée par Pompe à Chaleur (PAC) étant encore peu développée au regard de son potentiel, AuraGéot 2019 accompagne, dans le cadre du Fonds Chaleur, des opérations sollicitant une ressource géothermique pour assurer les besoins de chauffage et d’eau chaude sanitaire des bâtiments.

Lors de sa rénovation, l’EPAHD Saint-Vincent-de-Paul de Saint-Etienne (80 lits) a ainsi décidé de chauffer son bâtiment en remplaçant une partie de la production de chaleur existante par de la géothermie par pompe à chaleur sur champ de sondes. Le confort d’été étant primordial pour un bâtiment accueillant un public particulièrement sensible, la solution assure aussi une diffusion de froid.

AuraBois 2020 – Chaufferies bois sans réseau – Clôture le 17 janvier 2020 et 5 juin 2020

AuraBois 2020 favorise la création d’une chaufferie biomasse supérieure à 1 200 MWh/an sans raccordement à un réseau de chaleur. A noter que les projets issus de l’industrie, de l’agriculture et du tertiaire ayant une production supérieure à 12 000 MWh/an sortie chaudière biomasse sont exclus de cet appel à projets et doivent candidater à l’appel à projets national EnergieBio (ex-BCIAT).

AuraBois 2020 fait suite aux appels déjà lancés en Auvergne-Rhône-Alpes et se place dans la même perspective : favoriser l’expansion du bois comme énergie renouvelable à travers l’installation de chaufferies bois vertueuses. En effet, sur le territoire régional, le bois est une ressource renouvelable au potentiel important.

A l’occasion de la construction d’un nouveau pavillon de soin, l’hôpital Pierre Garraud (Lyon 5) a modernisé ses équipements vieillissants de production de chaleur. AuraBois, avec la subvention accordée à la société Weya, a permis la mise en place d’une chaufferie biomasse de 800 kW qui couvrira plus de 80 % des besoins de chaleur de l’hôpital.

AuraSTC 19 – Solaire thermique collectif – Clôture le 18 novembre 2019 puis en 2020 au fil de l’eau

Le projet AuraSTC 19 soutient les installations produisant de l’eau chaude sanitaire ou de process à partir d’installations solaires thermiques dans l’habitat collectif, le tertiaire, l’industrie et l’agriculture. Cela permet aux projets d’être économiquement compétitifs par rapport aux installations utilisant une énergie conventionnelle. Le projet correspond exclusivement à la mise en place de nouvelles installations solaires thermiques pour la production d’eau chaude sur des bâtiments existants ou neufs

A Corrençon-en-Vercors (38), le centre d’hébergement sportif a opté pour une solution solaire thermique afin de produire son eau chaude sanitaire. D’une surface de 32 m², l’installation couvrira à terme 33 % des besoins et évitera l’émission de quatre tonnes de CO2.

AuraPeps – Écoconception de produits et services – Clôture le 17 janvier 2020 et 5 juin 2020

Destiné aux entreprises de toutes tailles, Aurapeps soutient les améliorations ou innovations technologiques qui permettront de réduire les impacts environnementaux d’un produit (bien, procédé, service, etc.) tout au long de son cycle de vie. Il priorise l’écoconception avec ou sans modification du modèle d’affaire et le soutien aux démarches d’obtention de l’Ecolabel européen ou d’affichage environnemental.

Altinnova® propose des abris, des consignes, des arceaux, des racks, des stations de gonflage et lavage, des bornes de recharge pour développer la pratique du vélo. Cette PME implantée dans la Loire a bénéficié du programme Aurapeps et conforte sa position de leader sur le marché grâce à sa démarche d’écoconception, élément différenciant dans les appels d’offres.

AuraEnergy – Transition énergétique en industrie, agriculture, artisanat et tertiaire – Clôture le 17 janvier 2020 et 5 juin 2020

De l’artisan exemplaire au groupe industriel en passant par la PME, l’agriculteur ou la collectivité, AuraEnergy accompagne des investissements ayant pour point commun l’optimisation exemplaire de l’utilisation de nos ressources énergétiques ainsi que la réduction des émissions de gaz à effet de serre : sobriété, efficacité énergétique des process ou récupération/valorisation de chaleur perdue.

L’entreprise Yoplait dispose à Vienne (38) d’énergie fatale basse température émise par le fonctionnement de ses groupes froids. Engie conçoit, finance et exploite une unité de remontée en température ainsi qu’un réseau de chaleur urbain valorisant cette chaleur pour chauffer des logements. Vienne-Condrieu Agglomération soutient ce projet qui s’inscrit parfaitement dans sa démarche de Territoire à Energie Positive (Tepos).

AuraTrans– Transports et énergie (en partenariat avec le pôle de compétitivité Cara) – Clôture le 17 janvier 2020 et 5 juin 2020

AuraTrans aide à l’intégration des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique dans les transports de marchandises et de voyageurs, individuels ou collectifs : solutions technologiques et organisationnelles, produits ou services. Les projets doivent avoir un impact environnemental positif sur les territoires de la région.

Les artisans peinent à entrer en centre-ville et sont souvent confrontés au manque de petit matériel. Rakor Plomberie propose un service de livraison instantanée sur Lyon aux artisans, via une application web. Les livraisons se font à vélo générant moins de pollution, moins de surmenage et de stress. Le projet favorise la création d’emplois via l’insertion professionnelle.

Région Auvergne-Rhône-Alpes – Méthanisation

En Auvergne-Rhône-Alpes, le potentiel de méthanisation en fait la seconde énergie renouvelable du territoire. C’est pourquoi la Région et l’Ademe ont créé une porte d’entrée unique pour les demandes de subventions aux projets de méthanisation, avec dépôt au fil de l’eau.

Initié par Vichy Communauté, en partenariat avec Méthajoule, Engie et le fonds régional Oser, le méthaniseur du Bioparc de Hauterive traitera environ 30 000 tonnes de matières, dont 85 % d’origine agricole. Il injectera son biométhane dans le réseau, représentant les besoins de chauffage de 1 800 logements.

 

VOIR AUSSI