Bioéconomie

L’incubateur d’entreprises d’ISARA Lyon soutient des entreprises ancrées sur l’agriculture

Confrontée aux marchés mondiaux l’agriculture régionale est parfois en difficulté. Or, les entreprises incubées par l’incubateur d’Agropole, inventent des produits qui peuvent permettre de valoriser des productions agricoles régionales. L’incubateur d’Agrapole, le pôle agricole et agronomique de Rhône-Alpes a permis et permet depuis 2008 à 13 entreprises d’être créées dans le secteur de l’agro-alimentaire. Les porteurs de projets bénéficient d’une avance remboursable de 10 000 euros, sous forme de mise à disposition de locaux et d’appui logistique et technique de l’ISARA.Pascal Boulon, responsable de l'incubateur ISARA : beaucoup de projets de transformation sont liés à la production agricole ( photo Enviscope)
Six entreprises ont quitté l’incubateur, et quatre ont effectivement été créées, dont trois sont encore actives. Sept entreprises se retrouvent encore dans le périmètre de l’incubateur. L’incubateur est soutenu par l’ISARA (Institut Supérieur d’Agronomie Rhône-Alpes) seule école d’ingénieurs spécialisée dans l’agronomie et dans l’agro-alimentaire du quart sud-est de la France. Il est soutenu entre autres par la Chambre régionale d’agriculture de Rhône-Alpes et par le Pôle Européen Agro-Alimentaire, pour la Communication, la Recherche l’Innovation et le Transfert en Technologie, Coop de France Rhône-Alpes-Auvergne, SAFER, APECITA et PRESTAL).

Des projets très variés
L’incubateur a vu passer des entreprises très différentes créées sur des idées souvent portées par des étudiants, surtout de l’ISARA, travaillant en binôme. Les idées sont très variées, innovantes, parfois surprenantes. Le projet Jypaï imagine un « prêt à garnir », à partir de riz, pouvant être utilisé pour les préparations salées ou sucrées. Cleverlife développe un concept d’installation industrielle capable de valroiser localement les déchets de la biomasse par méthanisation. Léa et Jessica proposent des expériences culinaires. Superfruiticals, va produire des jus à partir de superfruits, des fruits possédant des caractéristiques très intéressantes (teneur en vitamine par exemple).

Tout cela pourrait paraître marginal et éloigné de l’agriculture. Mais Pascal Boulon, responsable de l’incubateur rappelle . ” Les projets de transformation agro-alimentaire s’inscrivent dans une démarche qui prend en compte l’environnement et le développement. Ils permettent par leur innovation, d’imaginer des débouchés pour des productions agricoles locales ».
Le lien avec les filières régionales semble parfois aussi un peu éloigné. Les projets actuels ne prennent pas en compte les filières agricoles régionales, ni directement la production agricole. Pascal Desamais , Directeur de l’ISARA, reconnait, que ces pistes pourraient être creusées. C’est une question de moyens. « L’ISARA apporte un soutien important à l’incubateur, au niveau des locaux, aux niveau de l’encadrement. Nous souhaiterions augmenter la capacité de l’incubateur à 12 projets et même créer une pépinière d’entreprises ». Le projet TERRA ISARA permettra de réunir justement des moyens supplémentaires pour soutenir la création d’entreprises dans le secteur agro-alimentaire et dans le secteur agricole.

michel.deprost@enviscope

Agropole ISARA Lyon, 23 rue jean Baldassani, 69364 Lyon cedex 07 www.isara.fr

VOIR AUSSI