Mobilité

Mobilité 21 valide Lyon Turin sur le fonds mais pense qu’il faut différer les accès français

Mobilité 21 valide Lyon Turin sur le fonds mais pense qu’il faut différer les accès français

La commission Mobilité 21 n'a pas porté d'appréciaiton sur le tunnel de base international, objet d'un accord international. Pour les accès français, elle estime que ces projets doivent être considérés comme des priorités  de rang 2, à réaliser à l'horizon 2035-2040. Pour la Région, notamment , non seulement le tunnel n'est pas remis en cause, mais les accès français ne le sont pas non plus. Un débat aura lieu le 11 juillet à la Région.

La Commission Mobilité 21

Ce contenu est réservé aux abonnés...

Déjà abonné ? Connectez vous !

VOIR AUSSI