Hydrogène

McPhy Energy nouvelle usine entièrement dédiée à la mobilité hydrogène à Grenoble

McPhy Energy  industriel spécialisé dans la construction d’électrolyseurs et de stations de recharge pour l’hydrogène ” verts” annonce l’inauguration de sa nouvelle usine entièrement dédiée à la mobilité hydrogène à Grenoble.

     La nouvelle usine de McPhy à Grenoble réunit sur  plus de 4 000 mètres carrés toutes les activités consacrées à la mobilité hydrogène et aux stations de recharge : recherche et innovation, ingénierie, production et fonctions support. Le site devient le nouveau siège social de la société. L’installation s’intègre dans l’ensemble « 6nergy Valley » qui réhabilite l’ancien parc de la division Hydroélectrique de General Electric grâce à l’implantation de nouvelles industries, en particulier du secteur de l’énergie.
L’investissement renforce l’ancrage de McPhy au sein d’Auvergne-Rhône-Alpes, où est née l’entreprise, région qui se veut pionnière dans l’hydrogène avec pour objectif d’être l’un des premiers territoires européens neutres en carbone. En effet, McPhy a déjà apporté sa brique technologique en fournissant des stations de recharge et des électrolyseurs au projet « Zero Emission Valley » (ZEV), initié par la région Auvergne Rhône-Alpes, qui prévoit le déploiement de 1 200 véhicules hydrogène d’ici fin 2023.« L’hydrogène joue désormais un rôle clef dans la décarbonation du secteur des transports. Nous sommes fiers aujourd’hui de pouvoir apporter une réponse concrète et opérationnelle aux défis posés par la neutralité carbone. Avec cette nouvelle usine, McPhy se dote d’un outil stratégique pour réaliser son ambition : devenir un leader de la mobilité hydrogène et faire de l’énergie propre une réalité industrielle », déclare Jean-Baptiste Lucas, Directeur Général de McPhy.

Une réponse aux enjeux de décarbonation la mobilité

L’approche « système » de McPhy combine production et distribution d’hydrogène. Elle permet de concevoir des écosystèmes industriels ou territoriaux bas-carbone en phase avec les besoins de décarbonation des transports et les objectifs de neutralité carbone nationaux et européens. Les stations de recharge peuvent être interfacées avec un module d’électrolyse couplé aux énergies renouvelables du territoire offrant ainsi aux opérateurs la possibilité de produire un hydrogène bas-carbone directement sur site.

Accélérer le passage à l’échelle industrielle

Grâce à cette usine usine déjà opérationnelle, McPhy devrait multiplier par sept sa capacité annuelle de production en passant des 20 stations de recharge à 150 unités lorsque l’usine aura atteint sa pleine capacité. Ce développement créera  plus d’une centaine d’emplois directs.
Ce nouveau site illustre la stratégie globale de mise à l’échelle du Groupe qui accélère son déploiement industriel sur la partie électrolyseurs avec un important investissement de capacité dans son usine de San Miniato et son projet de Giga-usine d’électrolyseurs dans le cadre d’un Projet Important d’Intérêt Européen Commun ») , financement qui permet de soutenir des projets jugés essentiels pour la compétitivité de l’Europe, autorisant les Etats membres à financer des initiatives au-delà des limites habituellement fixées par la réglementation européenne. Le PIIEC ou IPCEI Hydrogène (« Hy2Tech ») a été autorisé par la Commission européenne le 15 juillet 2022. 

VOIR AUSSI