1. Accueil
  2. /
  3. Actualités
  4. /
  5. Environnement
  6. /
  7. Philippe LEDENVIC, nommé président...

Philippe LEDENVIC, nommé président de l’Autorité environnementale (Ae)

Philippe LEDENVIC a été nommé président de l’Autorité environnementale (Ae) à compter du 9 mars 2014 par le ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie. Il succède à Michel BADRE, président de l’Ae depuis sa création, qui a fait valoir ses droits à la retraite à la date du 8 mars 2014.Membre de l’Autorité environnementale, depuis le 1er août 2013, Philippe LEDENVIC a exercé auparavant les fonctions de directeur en DRIRE (directions régionales de l’industrie, de la recherche et de l’environnement), œuvrant au rapprochement DRIRE-DIREN et à de nombreuses expérimentations nationales. Il a été auparavant directeur de l’inspection et des établissements à l’AFSSAPS (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé) et a œuvré au sein de l’IPSN (Institut de protection et de sûreté nucléaire).

Plus récemment, il a été directeur-adjoint du cabinet des ministres d’Etat à l’Ecologie, au Développement et à l’Aménagement Durables (Alain JUPPE, puis Jean-Louis BORLOO) de mai 2007 à avril 2008. A ce titre, il a notamment contribué à la conception et l’initiation de la réforme du ministère et de ses services déconcentrés. Il traitait des questions relevant des domaines du changement climatique et de la maîtrise de l’énergie, de la biodiversité, de l’aménagement durable des territoires ruraux, des transports aériens et maritimes et des risques accidentels (dont le nucléaire et la sécurité routière).

Il a créé et dirigé la DREAL Rhône-Alpes (direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement) de 2009 à 2012.

Il est ingénieur général des mines et chevalier de l’Ordre national du Mérite.

L’Autorité environnementale est une formation collégiale, créée en 2009, qui émet des avis sur les projets, plan et programmes qui sont soumis à évaluation environnementale. Ces évaluations étant faites par les pétitionnaires eux-mêmes, une « autorité environnementale » doit en effet donner un avis, rendu public, sur la qualité des évaluations et la bonne prise en compte de l’environnement par les opérations évaluées. Ces prescriptions visent à faciliter la participation du public à l’élaboration des décisions qui le concernent (convention d’Aarhus, charte constitutionnelle), et à améliorer la qualité des projets avant la prise de décision.

Retrouvez la présentation de l’Ae, ses avis et décisions sur le site internet :

http://www.cgedd.developpement-durable.gouv.fr

LinkedIn
Twitter
Email

à voir

Related Posts

Ozone, une pollution qui s’amplifie

Ozone, une pollution qui s’amplifie

L’ozone est le seul parmi les polluants réglementés dont les concentrations augmentent sur les dix dernières années en Auvergne-Rhône-Alpes, mais aussi dans d’autres régions françaises. Les valeurs cibles pour la santé comme pour la végétation ne sont pas respectées. L’ozone...

Mag2lyon numéro 163

NEWSLETTER

Rececevez réguliérement par mail nos dernier articles publiés

Lire la vidéo
Lire la vidéo
Lire la vidéo

Derniers articles publiés

Enquêtes

Reportage Vin 31

Dossiers

Territoires

Environnement

Energie

Mobilité

Médiathèque

économie

économie durable

bioéconomie

économie circulaire

Construction et aménagement

Recherche

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.