Air

Pollution

L’épisode de pollution aux particules fines devrait, selon la préfecture du Rhône,  se poursuivre dans les jours à venir en raison d’une météo défavorable à la dispersion des polluants : soleil, températures élevées et absence de vent.

Depuis le mercredi 12 mars et le passage au niveau 1 de l’ALERTE, la vitesse maximale autorisée a été abaissée de 20 kilomètres à l’heure sur tous les axes du département où elle est habituellement supérieure à 70 km /h. Cette limitation ne concerne pas le centre de l’agglomération lyonnaise car toutes les voies rapides urbaines ont fait l’objet en octobre 2012 d’un abaissement de vitesse pérenne de 20 km/h.

La baisse ponctuelle concerne les périphériques lyonnais (sud et nord), le tunnel sous Fourvière,  la Rocade Est et de l’A47
notamment. Des contrôles des limitations de vitesse, des contrôles anti-pollution ainsi que des vérifications des contrôles techniques obligatoires sont réalisés par les forces de l’ordre avec des moyens mobiles (CRS, gendarmerie, police).

Les industriels les plus émetteurs doivent également réduire leurs émissions. La DREAL, direction régionale de l’environnement de l’aménagement et du logement a communiqué les instructions applicables dans cette situation.

Réduire le chauffage au bois

Des actions doivent être aussi mises en oeuvre pour réduire les sources les plus polluantes : les chauffages au bois et les brûlages de déchets verts constituent l’essentiel des apports de particules fines sur l’agglomération lyonnaise et le
département du Rhône. Ces émissions de particules doivent être impérativement réduites.
Il est donc rappelé que le brûlage à l’air libre de déchets verts est strictement interdit.
Enfin, les écobuages ont été interdits (débroussaillages par le feu).
Les recommandations :
? Ne pas faire de feux de cheminées en foyer ouvert
? Privilégier les transports en commun ou pour les trajets courts, le vélo ou la marche à pied
? Différer si possible les déplacements internes à l’agglomération lyonnaise
? Éviter l’utilisation des véhicules les plus polluants (véhicules diesels immatriculés avant le 1er janvier 2006)

VOIR AUSSI