Construction et aménagement

Près de 12 000 logements sociaux les plus énergivores seront réhabilités en Rhône-Alpes

Une convention a été signée par l’Etat, l’association régionale des bailleurs HLM, la Caisse des Dépôts et Consignations, Action Logement et l’ADEME  pour la rénovation de 10 à 12 000 logements sociaux en Rhône-Alpes.La convention signé par  le préfet de Région de Rhône-Alpes, avec l’association des bailleurs HLM, la CDC, Action logement et l’Ademe cible les logements les plus énergivores de classes énergétiques allant de G à D) pour réduire leurs consommations d’électricité et de gaz.
Rhône-Alpes compte plus de 435 000 logements sociaux, soit 15 % environ des résidences principales de
la région. Les bailleurs sociaux logent plus d’un million de locataires et 60 % de ces  ménages ont des revenus inférieurs à 21 000 euros par an pour une famille de quatre personnes.
Les logements les plus consommateurs  avec les étiquettes E, F, G représentent 28 % du parc HLM de Rhône-Alpes, soit 121 000 logements. Les logements classés D représentent 40 % du parc  soient 180 000 logements.

La convention sera déclinée dans les huit départements de Rhône-Alpes, en mobilisant toutes les aides
destinées à la réhabilitation des logements : prêts, subventions, aides fiscales. L’atteinte des objectifs et les résultats obtenus seront suivis au sein du Comité Régional de l’Habitat.
Le parc social fait l’objet d’une attention particulière en vue de diminuer son impact environnemental en répondant aux besoins des ménages  par une réduction de leur dépenses, loyers plus charges.
La réhabilitation du parc public permet de développer l’activité du secteur du bâtiment en assurant la préservation et le développement d’emplois locaux.

VOIR AUSSI