Science

Réfrigérateur solaire: SOLAREF veut aussi prospecter l’Afrique anglophone

SOLAREF était présente sur POLLUTEC qui vient de s’achever à Lyon Eurexpo. L’entreprise a mis au point il y a quelques années un réfrigérateur solaire dont les performances sont accrues par la réalisation d’un vide. Ces réfrigérateurs peuvent être utilisés pour conserver des vaccins et autres médicaments dans des zones dépourvues de réseau électrique. L’entreprise a aussi mis au point dans la dernière période des systèmes de réfrigération pour des usages moins fondamentaux: glacières solaires, chargeurs solaires ( pour téléphones portables,) alimenté par des panneaux installés sur des parasols).

Olivier Dervaux, président fondateur de SOLAREF poursuit néanmoins la prospection dans divers pays africains où il est aussi prêt à faire construire le réfrigérateur SOLAREF. Néanmoins la prospection est longue, même dans les pays où l’alimentation électrique ne dessert qu’une minorité des habitants. Les difficultés tiennent aux financements, comme à la lourdeur des démarches. Même pour un projet local, il est souvent nécessaire de remonter jusqu’au ministre pour obtenir des autorisations et débloquer un dossier.

Aussi la prospection de SOLAREF va-t-elle s’élargir à des pays plus dynamiques que les pays francophones, des pays d’Afrique anglophones où , entre autres phénomènes, la corruption n’existe pas. Le Ghana pourrait par exemple être un objectif pour l’entreprise savoyarde.

Pour toute information info@solaref.com

 

 

 

 

VOIR AUSSI