Énergie

Retrait des USA de l’Accord de Paris : Eric Fournier renouvelle l’engagement de la région

L’annonce par le président des Etats-Unis, suscite la réaction d’Eric FOURNIER, vice-président du conseil régional délégué à l’environnement, à l’énergie, au développement durable, qui approuve la position de Nicolas Hulot.

« Le désengagement américain, pour Eric Fournier,  rend compte d’un décalage complet entre la nouvelle administration américaine et la réalité des défis mondiaux. Car le défi climatique constitue bien un enjeu décisif de notre siècle et doit à ce titre être traité comme une priorité de l’action des 195 Etats signataires de l’accord de Paris. Le désengagement annoncé hier d’un Etat qui, par ses capacités à innover et à développer de nouvelles technologies, devrait au contraire se situer à la pointe du combat illustre surtout l’isolement et l’irresponsabilité de la nouvelle administration américaine : je déplore vivement ce repli qui doit inciter les 194 autres Etats à renforcer encore leur engagement.”

A l’ échelle nationale, poursuit le vice-président de la Région, la confirmation de l’engagement français par Nicolas HULOT intervenue ce matin est à cet égard un signe très encourageant car elle est promesse de déploiement d’une stratégie ambitieuse de transition énergétique sur les territoires. A l’échelle régionale, le mandat que j’exerce m’offre la possibilité de soutenir les territoires notamment dans leur démarche de développement des énergies renouvelables durables. Au niveau de la vallée de l’Arve et de celle de Chamonix, la mobilisation des acteurs doit être générale pour réduire l’impact des activités humaines sur l’environnement et la santé, dans le cadre du PPA2 ».

VOIR AUSSI