Construction et aménagement

Rhône-Alpes lance une politique de recyclage des friches industrielles

Pour lutter contre le gaspillage des sols, Rhône-Alpes renforce sa politique foncière dans plusieurs directions.

Le sol est une ressource rare, limitée. Il ne faut pas le gaspiller, et il faut même le recycler. C’est le sens de la politique foncière lancée par le Conseil régional de Rhône-Alpes en 2011, sous la houlette de Gérard Leras, conseiller régional en charge du dossier.

La politique foncière régionale a déjà avancé en trois ans. La Région a renforcé des actions pour l’acquisition du foncier, elle a émis des avis sur les Plans Locaux d’Urbanisme en exprimant son désaccord en cas de politique locale en contradiction avec les orientations régionales.

Gérard Leras a présenté et fait adopter ce jeudi, de nouveaux volets de l’action régionale. La nouvelle politique comprend trois priorités.

Alléger la pression sur les terres agricoles

Le premier objectif est d’améliorer la requalification des friches. La reconversion des friches industrielles doit être un moyen d’alléger la pression sur les terres agricoles en voie de régression.  La réhabilitation des friches est aussi un levier de croissance verte. En Rhône-Alpes, le gisement de friches industrielles polluées est énorme. Les trois quarts des friches de sont situés dans les départements de la Loire, de l’Isère, de la Savoie et du Rhône selon la base de données BASOL. Environ 4500 sites seraient pollués, mais à récupérer.

La Région a développé des savoir-faire pour la dépollution des sols industriels, mais elle doit renforcer ces compétences,  créer un réseau d’experts. Elle fera appel aux fonds structurels européens  ( FEDER) pour financer des opérations destinées à accueillir de nouvelles activités adaptées aux besoins des territoires.

La politique régionale comprend deux autres poins: elle  vise à rééquilibrer les usages du sol en montagne, en recyclant l’immobilier sous utilisé. Enfin,  la politique foncière inclut une analyse des coûts globaux de l’étalement urbain et du renouvellement urbain.

michel.deprost@enviscope.com

VOIR AUSSI