Environnement

Rhône-Alpes: les entreprises moins moroses qu’il y a un an

Même si la visibilité reste faible les perspectives des TPE- PME pour 2014 semblent meilleures qu’au début de 2013 , notamment dans les services aux entreprises, l’industrie et les entreprises exportatrices. C’est la conclusion du panel régional de conjoncture réalisé du 2 au 15 janvier, auprès de 362 entreprises de toute la région représentatives du tissu de TPE/PME de l’industrie, du BTP, du commerce et des services par la Chambre de Commerce et d’Industrie de région et les 11 CCI de Rhône-Alpes.

Dans le contexte de hausse de la TVA, le début 2014 est marqué par une remontée de la morosité et un regain de pessimisme chez un plus grand nombre d’entreprises. Un tiers des TPE-PME disent que leur développement est freiné par l’instabilité et la complexité réglementaire.

L’amélioration à court terme enregistrée début octobre ne se prolonge pas début 2014. 50 % des TPE-PME disent toujours être dans une logique d’investissement, la part des entreprises qui disent lancer de nouveaux projets continuant à se renforcer pour atteindre 17 %. Dans l’industrie et les services aux entreprises, c’est le cas d’une TPE-PME sur quatre.Pour  2014, les perspectives de chiffre d’affaires sont mieux orientées, en particulier pour les services aux entreprises, les entreprises exportatrices et l’industrie.  La conquête de nouveaux marchés en France et l’innovation sont les principaux facteurs de développement sur lesquels misent les TPE-PME.

VOIR AUSSI