Environnement

Risques rocheux : Indura lance le Projet national C2ROP

Le cluster Indura (Infrastructures Durables Rhône-Alpes) lance le Projet national C2ROP (Chutes de blocs, Risques Rocheux et Ouvrages de Protection).

Eboulements rocheux, glissements de terrain, crues torrentielles défraient l’actualité en période. Ils ont surtout un coût, en vie humaines, en dégâts matériels, mais aussi en destructions d’infrastructures.

La protection peut être apportée par une gestion des milieux naturels, pour éviter l’impact des pluies, l’érosion, pour maintenir un couvert forestier, et ne pas couper toutes les souches. Des travaux sont menés dans ce sens notamment par des spécialistes de la forêt de montagne.

Mais les infrastructures constituent la première barrière de protection : barrages, canaux de dérivation, filets pare-blocs, galeries pare-pierres, etc. Des progrès restent à faire pour les aménagements, face à des phénomènes climatiques qui seront plus fréquents et plus violents. Le réchauffement climatique lui-même peut fragiliser certains secteurs de montagne.

Pour Indura, il est urgent de rassembler les acteurs du domaine des risques rocheux pour proposer un cadre de travail de recherche collaborative et une plateforme de ressources opérationnelles intégrées, traitant à la fois de l’aléa (quantification, détection, prévision), de la vulnérabilité (structures, ouvrages et stratégies de maintien des axes de déplacement et réseaux associés), et de la gestion du risque au travers d’ouvrages spécifiques de protection, permanents , temporaires, voire d’urgence (dimensionnement, efficacité, sureté, vieillissement).

C’est l’objet du Projet national C2ROP « Chutes de blocs, Risques Rocheux et Ouvrages de Protection » (www.c2rop.fr), né de la volonté de fédérer les acteurs français au sein du cluster Indura.

C2ROP a été labellisé « Projet national » par le comité d’orientation du RGC&U (Réseau Génie Civil et Urbain). Il sera administré par l’Irex (Institut pour la recherche appliquée et l’expérimentation en génie civil) et bénéficiera d’un soutien de la DRI (Direction de la Recherche et de l’Innovation) du Medde.

C2ROP vise à construire une chaine d’outils coordonnés (aléa – risque – parade), pour faire émerger un référentiel du risque et de son coût acceptable. Le but est de structurer et d’animer la communauté, de constituer un capital structuré de résultats à partir des outils numériques et des équipements expérimentaux, et enfin de positionner le savoir-faire français sur le plan international. Ce projet collaboratif permettra de mettre les produits de la recherche à disposition de ceux qui en ont besoin, notamment les Maîtres d’Ouvrages et Industriels.

L’Assemblée constitutive du Projet national C2ROP se tiendra le 2 mars 2015 à la Fédération Nationale des Travaux Publics (inscriptions sur www.c2rop.fr). Les organismes intéressés peuvent devenir partenaires du projet ouvert à ce stade.

Plus d’information sur le site internet www.c2rop.fr

 

VOIR AUSSI