Construction et aménagement

Samuel Minot nouveau Président de la Fédération du Bâtiment Auvergne-Rhône-Alpes

    Le Conseil d’Administration de la Fédération du Bâtiment Auvergne-Rhône-Alpes a élu le 8 décembre son nouveau Président, Samuel Minot, pour un mandat de trois ans. Samuel Minot qui succède à Philippe Lansard prendra ses fonctions au 1er janvier 2023.

Samuel Minot, 46 ans, Diplômé d’un titre d’ingénieur à l’ESTP ( Ecole Spéciale des Travaux Publics) , a rejoint en 1999 l’entreprise créée en 1914 à Villefranche-sur-Saône par Joseph Minot. Samuel Minot,co-dirige le « Groupe Minot », spécialisé en charpente et structure bois, aux côtés de son frère Bertrand.

Pour Samuel Minot, ce premier mandat régional s’inscrit dans un parcours syndical déjà confirmé. Résolument impliqué au sein de la Fédération Française du Bâtiment, il est, depuis 2017, Président de la Fédération BTP Rhône & Métropole,  son second mandat s’achevant le 31 janvier 2023. Samuel Minot est membre du comité exécutif et Président de la commission économie de la FFB nationale depuis 2020. Si « le temps syndical doit s’adapter à l’agenda économique et au rythme des entreprises », Samuel Minot a déjà affiché ses priorités.

Un secteur confronté à des difficultés

Le secteur du bâtiment demeure confronté à de nombreuses problématiques : inflation  pour les prix des matériaux, explosion des factures d’énergie, difficultés de recrutement … « Depuis quelques années, l’environnement de nos entreprises change profondément et de plus en plus rapidement. Nos marchés sont également soumis à de nouveaux aléas que nous aurions à peine imaginés il y a encore quelques mois (conflit russo-ukrainien et ses conséquences sur les marchés de l’énergie, crises des matériaux …). Cette situation inédite bouscule les équilibres de notre filière et il est aujourd’hui essentiel de rappeler la place qui est la nôtre dans l’économie générale du bâtiment et de nos territoires ! » souligne Samuel Minot.

Samuel Minot souhaite, avec les Fédérations Départementales, renforcer le dialogue notamment auprès des maîtres d’ouvrage et des collectivités afin de maintenir la demande et de contenir le risque de récession en 2023. « Alors que les besoins en logement n’ont jamais été aussi importants, le marché du neuf connaît un fort ralentissement. Nous devons lever les freins et ouvrir des perspectives pour nos entreprises, mais aussi pour nos concitoyens qui peinent à se loger » précise-t-il.

Le nouveau président entend mobiliser la profession pour renforcer promotion des métiers du bâtiment. Il compte bien se saisir des deux évènements majeurs, que sont les prochaines compétitions WorldSkills à Lyon en 2023 et 2024, pour valoriser le secteur et attirer les jeunes talents. Il veut inciter les entreprises à investir plus encore le champ de l’innovation pour répondre à l’urgence climatique et saisir toutes les opportunités de la transition écologique en réduisant l’empreinte carbone du bâtiment. Samuel Minot rappelle les perspectives d’un secteur au cœur des enjeux sociétaux : « les besoins de logements n’ont jamais été aussi importants, particulièrement dans notre région, et la crise énergétique appelle à réhabiliter massivement les bâtiments existants. Pour peu que nous sachions un tant soit peu nous adapter, aucun de ces objectifs et aucun de ces marchés ne pourra se réaliser sans nous.

Samuel Minot sera accompagné de deux vice-présidents : Patricia Delépine, Présidente de la Fédération du BTP du Puy-de-Dôme et Didier Brosse, Président de la Fédération du BTP de la Loire. Les présidents des commissions régionales ont renouvelé leur engagement:

– Cécile Gruat-Laforme, Présidente de la Commission Emploi-Formation

– Pierre Convert, Président de la Commission Sociale

– Olivier Aubert, Président de la Commission Environnement & Innovation

 

VOIR AUSSI