Bioéconomie

Semaine Manger Bio et Local c’est l’Idéal du 22 au 30 septembre

Semaine Manger Bio et Local c’est l’Idéal du 22 au 30 septembre

Du 22 au 30 septembre la Fédération Régionale de l’Agriculture Biologique (FRAB) d’Auvergne-Rhône-Alpes lance la douzième édition de la semaine Manger Bio et Local c’est l’Idéal, dans le cadre de la campagne nationale portée par la Fédération Nationale de l’Agriculture Biologique (FNAB).
La campagne Bio et local c’est l’Idéal est soutenue par la Fédération Régionale d’Agriculture Biologique d’Auvergne Rhône-Alpes (FRAB AURA) qui regroupe 3 000 producteurs via les associations départementales Agribiodrôme, Agri Bio Ardèche, ARDAB (Rhône et Loire), ADABio (Ain, Isère, Savoie, Haute-Savoie), Bio63 (Puy-de-Dôme), Haute-Loire Biologique, Bio15 (Cantal) et Allier Bio.
La FRAB AURA est membre du réseau FNAB (Fédération nationale de l’agriculture biologique). La Fédération contribue à structurer dans la région le développement de l’agriculture biologique de la production à la commercialisation. Elle accompagne les conversions et les installations et représente les agriculteurs auprès des pouvoirs publics.

La distribution indépendante s’organise

Du côté de la distribution, la filière s’organise aussi. L’alimentation bio se développe dans les rayons de la grande distribution. Mais les points de vente traditionnels de l’alimentation bio s’organisent aussi pour promouvoir leur conception du bio. Pour eux l’alimentation biologique ne se résume, mais elle englobe l’intégralité de la filière, de l’amont à l’aval.  L’association des magasins Biocoop créée en 2013 à l’initiative de quelques magasins de l’enseigne s’intègre dans le secteur de l’agriculture biologique en initiant ou en partageant des projets économiques au sein de la filière, notamment par la contractualisation et la mise en place de partenariats avec des producteurs et/ou transformateurs.

Le réseau Biocoop travaille “ à la promotion de filières françaises labellisées à la fois bio et commerce équitable, qui garantissent aux producteurs une rémunération juste et stable, face à la guerre des prix qui les touche de plus en plus.”  Le réseau entend soutenir les producteurs, leur assurer une rémunération directe et favoriser une démarche de commerce équitable origine France. L’objectif est aussi de réduire la distance entre producteurs, magasins et consommateurs, pour faciliter les échanges et les rencontres. L’objectif est environnemental : réduire l’empreinte écologique des produits, en respectant le cycle des saisons et en limitant le transport.

 

 

 

VOIR AUSSI