Environnement

SITL

Le tribunal de commerce de Lyon a placé l’entreprise SITL en redressement judiciaire le 2 janvier
et ouvert une période d’observation de 6 mois.
SITL avait engagé, depuis 2011, un projet de diversification des activités avec la production
croissante de véhicules électriques et de filtres pour le traitement de l’eau, en parallèle d’une
décroissance progressive de la production de lave-linge.
Ce projet, accompagné par les pouvoirs publics, n’a pas atteint les résultats escomptés, ce qui
explique en partie les difficultés rencontrées par l’entreprise.
Le ministère du Redressement Productif appuiera, pendant cette période, l’administrateur judiciaire
désigné et apportera son soutien à la recherche de repreneurs pour tout ou partie des activités. Il a
d’ores et déjà demandé au Préfet du Rhône de recevoir les organisations syndicales pour leur faire
part des processus en cours et ouvrir dès à présent une cellule de reclassement par départ
volontaire.
Contacts

VOIR AUSSI