Construction et aménagement

Téléphonie mobile : 76 nouvelles zones blanches vont être couvertes en Auvergne-Rhône-Alpes

Suite à la signature de deux arrêtés ministériels définissant des zones non ou mal couvertes, 76 de ces zones vont être équipées en Auvergne-Rhône-Alpesd’ une couverture 4G, au plus tard dans les 24 mois.

En janvier 2018, le Gouvernement, l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) et les opérateurs de téléphonie mobile (Bouygues Telecom, Free, Orange et SFR) sont parvenus à un accord historique, le New Deal Mobile, visant à généraliser la couverture mobile de qualité pour tous les Français.

Par cet accord, l’État oriente l’effort des opérateurs vers la finalisation de la couverture du territoire, au moyen d’obligations de couverture inédites. Chaque opérateur a l’obligation d’installer 5000 nouveaux sites (dont certains peuvent être mutualisés), à un rythme de 600 à 800 par an. Une fois une zone retenue et publiée au sein d’un arrêté ministériel, les opérateurs ont 24 mois maximum pour apporter la couverture mobile attendue (voix, SMS et accès Internet 4G).

Cédric O, secrétaire d’État chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques, a signé mi-décembre 2020 deux nouveaux arrêtés ministériels définissant 593 nouvelles zones, dont 76 en Auvergne-Rhône-Alpes, jusqu’alors non ou mal couvertes en téléphonie mobile, pour lesquelles les opérateurs devront fournir une couverture 4G au plus tard dans les 24 mois.

Au premier trimestre 2021, de nouvelles zones seront identifiées par les territoires et feront l’objet de nouveaux arrêtés ministériels pour accélérer le déploiement du New Deal Mobile.

VOIR AUSSI