Mobilité

Trains de nuit : Eric Fournier demande une vraie ouverture du marché

Trains de nuit : Eric Fournier demande une vraie ouverture du marché

Eric Fournier, président de Vallée de Chamonix Mont Blanc demande au secrétaire d’Etat aux Transports, les conditions d’une véritable alternative à la SNCF pour les trains de nuit desservant Saint-Gervais-Le Fayet et Bourg-Saint -Maurice.

Le 7 juin, Éric Fournier rencontrera des membres du cabinet du secrétaire d’État aux Transports pour demander la mise en place des conditions permettant une véritable alternative à la SNCF pour la poursuite de l’exploitation des trains de nuit reliant Paris à Sait Gervais-Le Fayet et à Bourg-Saint-Maurice (Savoie).

La SNCF a annoncé son retrait de six lignes de Trains d’Équilibre des Territoires, dont deux, en Rhône-Alpes. Un appel à manifestation d’intérêt a été lancé le 1er avril, les candidats ayant deux mois pour présenter leur projet de reprise. Le secrétaire d’État a déjà accepté de prolonger du 30 mai au 23 juin la date limite de dépôt des offres. Théoriquement les candidats pourront mieux étudier leur dossier. Mais cette prolongation est encore insuffisante.

Ce contenu est réservé aux abonnés...

Déjà abonné ? Connectez vous !

VOIR AUSSI