Actualités

Un taux réduit de TVA pour la presse en ligne

  La monétisation des contenus de la presse en ligne est une recette normale pour des entreprises de presse qui entendent consacrer des moyens au suivi de l’information indépendante. La presse ne bénéficie moins que d’autres secteurs d’aides publiques, et en particulier au niveau local et régional, la presse ne bénéficie d’aucune politique sectorielle à la différence d’innombrables autres secteurs ( 1).

 La presse ne peut vivre de subventions ou de manne publique qui au delà d’une certaine proportion mettent en péril sa liberté. Elle ne peut vivre de publicité synonyme de quête d’audience pour l’audience et mise à disposition de “temps de cerveau” disponible pour les annonceurs.

 La presse doit donc proposer ses contenus à des prix sur lesquels pèse une fiscalité aussi faible que possible. A prix de vente constant, cette baisse de TVA serait synonyme de recettes plus importantes pour les entreprises et pour l’emploi de journalistes.

 Le développement des abonnements est un des axes choisis par ENVISCOPE pour son développement.  ENVISCOPE entend sur ces bases développer une communauté d’abonnés, personnes physiques ou morales,  attachés aux valeurs de la démocratie, de la liberté et de la qualité de l’information.

michel.deprost@enviscope.com

  1) Médias pour un Futur Durable , société éditrice d’Enviscope a bénéficié d’un accord pour une subvention de 8430 euros, accordée au mois de juin 2011 par le Fonds de Soutien aux Services de Presse en Ligne ( SPEL). Cette aide d’Etat négociée dans le cadre d’actions menées par le Syndicat de la Presse Indépendante d’Information en Ligne ,SPIIL, auquel Enviscope adhère, est une contribution au développement technique du secteur. Cette aide d’Etat n’affecte en rien la ligne rédactionnelle de notre média.

VOIR AUSSI